Publié par Magali Marc le 18 juin 2021

J’ai traduit plusieurs articles en avril et mai, d’auteurs de Red State et d’autres sites conservateurs, qui estimaient que Joe Manchin voulait sincèrement empêcher l’élimination du filibuster au Sénat et ainsi permettre le blocage par les sénateurs républicains de projets de loi démocrates inacceptables. Mais il semble que lors d’une conférence téléphonique sur Zoom, il a affirmé à des lobbyistes bien-nantis qu’il envisage de collaborer à la suppression du filibuster à moins d’obtenir l’adhésion des Républicains à des priorités démocrates.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Bonchie, paru sur le site de RedState, le 16 juin.

***************

Une conférence téléphonique de Joe Manchin a fait l’objet d’une fuite et a d’énormes implications

Le Sénateur Joe Manchin a été l’un des deux seuls Démocrates, avec la Sénatrice Kyrsten Sinema, à dire et à répéter qu’ils ne sont pas d’accord avec l’abolition du filibuster.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Jusqu’à présent, le filibuster a empêché les Démocrates de faire passer toutes sortes de projets de loi insensés.
Dans le passé, j’ai estimé que Mme Sinema semblait plus résolue que M. Manchin quant à cette position. Eh bien, j’avais peut-être vu juste.

Une fuite d’une conférence téléphonique sur Zoom entre Joe Manchin et un groupe de défense politique révèle les machinations que le Sénateur de la Virginie-Occidentale tente de mettre en place en cachette.

Non seulement M. Manchin indique qu’il est ouvert à l’abolition du filibuster, mais il nomme également certains Républicains qui seraient susceptibles de l’aider à faire passer le projet de loi qui créerait la Commission dite du «6 janvier».

Selon la fuite :

« La réunion était organisée par le groupe No Labels, une opération de grande envergure cofondée par l’ancien sénateur Joe Lieberman qui achemine l’argent de donateurs fortunés vers des Démocrates conservateurs et des Républicains modérés. Parmi les révélations dignes d’intérêt de la discussion : M. Manchin s’est montré ouvert à la réforme du filibuster, ce qui va à l’encontre de sa position la plus récente, et qui ranimera les espoirs de certains Démocrates quant à la mise en œuvre de leur programme. »

« Lors de la conversation téléphonique plusieurs investisseurs et dirigeants d’entreprise milliardaires étaient présents, dont Louis Bacon, le PDG de Moore Capital Management, Kenneth D. Tuchman, le fondateur de la société d’externalisation mondiale TeleTech, et Howard Marks, le directeur d’Oaktree Capital, l’une des plus grandes sociétés de capital-investissement du pays. La liste des participants à cet appel conférence sur Zoom incluait une connexion avec Tudor Investment Corporation, le fonds spéculatif fondé par le milliardaire Paul Tudor Jones. Une liste d’influenceurs politiques de poids était également présente, notamment le consultant républicain Ron Christie et Lieberman, qui représente No Labels et conseille désormais des entreprises. »

Joe Manchin admettant qu’il est un menteur devant une bande de milliardaires et d’entreprises, cela n’a rien de surprenant.

Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle les Virginiens continueraient de croire que ce type est autre chose qu’un fidèle Démocrate.

Mais il n’entretient pas, pour autant des principes d’extrême-gauche ou autre. En ce qui le concerne, il s’agit plutôt d’un retour vers l’aile «Blue Dog» ( NdT: démocrate qui endosse certaines politiques conservatrices ) des Démocrates qui favorisent le capitalisme de copinage et jouent les modérés inoffensifs tout en trouvant toujours un moyen de faire le contraire de ce que souhaitent leurs électeurs.

Quoi qu’il en soit, les implications ici sont énormes. Si Joe Manchin envisage maintenant de collaborer à la suppression du filibuster à moins qu’il n’obtienne l’adhésion des Républicains à des priorités démocrates, cela met tout le monde dans une position très précaire, laissant Mme Sinema comme dernière ligne de défense des Républicains.

Et bien que j’apprécie généralement Mme Sinema, elle demeure tout de même une Démocrate.

La position de Joe Manchin semble consister à dire « laissez-moi vous couper la tête ou je vous couperai la tête ».

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour le GOP qui comptait sur lui pour tenir la ligne étant donné qu’il est sénateur de l’État le plus républicain de l’Union.

Pourtant, le fait que cet appel ait été divulgué change les choses.

D’abord, le Sénateur Roy Blunt, que Joe Manchin a spécifiquement désigné comme étant un Républicain faible à faire changer d’avis, ne pourra plus accommoder les Démocrates sans passer pour un idiot.

M. Manchin est maintenant à découvert en ce qui concerne son utilisation du filibuster pour obtenir ce qu’il veut.

À partir d’aujourd’hui, aucun Républicain ne va lui faire confiance et cela signifie probablement que tout accord bipartisan sur les infrastructures est foutu (ce qui est une bonne chose).

La personne qui a divulgué cette information l’a probablement fait précisément parce qu’elle voulait contrecarrer les projets secrets de Joe Manchin.

C’est ce qui est positif pour les Républicains. M. Manchin va-t-il encore retourner sa veste quand on lui posera la question du filibuster ?

Nous le saurons bien assez tôt. Il est certain qu’un journaliste va lui balancer un micro dans la figure à la première occasion.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Redstate

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

2
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz