Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 juillet 2021

Imaginez toute cette pollution, tous ces dégâts. L’écologie n’est pas un mythe, elle est indispensable pour que la Terre ne se transforme pas en poubelle. Ah j’oubliais ce détail : 23 des 25 mégapoles qui nous empoisonnent se trouvent en Chine. Il y a urgence.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Selon une étude, un peu plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre dans les villes du monde proviennent de 25 mégapoles, dont 23 sont situées en Chine.

Les villes qui émettent le plus de gaz à effet de serre sont Handan, Suzhou, Dalian, Pékin et Tianjin en Chine. Moscou est dans le top 10. La première ville européenne la plus polluante est Francfort en Allemagne, à la 33e place. Paris n’est même pas dans les 75 villes qui polluent le plus, ni aucune ville française (ce qui montre qu’ils punissent les Parisiens pour les contrôler, pas pour lutter contre le réchauffement).

  • Bien que les villes ne couvrent qu’environ deux pour cent de la surface totale de la Terre, elles contribuent largement à créer la pollution du monde.
  • Plus de 50 % de la population mondiale réside dans les villes, a déclaré l’auteur de l’article et chercheur en gestion de l’environnement urbain, Shaoqing Chen, de l’université Sun Yat-sen de Guangzhou.
  • Les villes sont responsables de plus de 70 % des émissions de gaz à effet de serre, et elles ont une grande part de responsabilité dans la décarbonisation de l’économie mondiale.
  • En plus de polluer plus que toutes les autres villes réunies, la Chine exploite un nombre insolent de centrales électriques au charbon (1 058), soit plus de la moitié du monde, comparé au peu d’articles de presse dénonçant ses excès, et elle vient d’obtenir l’autorisation d’en construire plus de 1000 autres.
  • La Chine – toujours classée par les Nations unies comme un pays en développement afin de bénéficier d’aides internationales qui permettent de dominer les pays développés – compte donc le plus grand nombre villes dont les niveaux d’émissions par habitant sont au-delà de la zone dangereuse.

L’accord international, qui a été signé par 194 États et par l’Union européenne, vise à limiter l’augmentation de la température mondiale moyenne à 1,5 °C (2,7 °F). Dieu doit sourire de tant d’arrogance.

Source de pollution

  • L’enquête a constaté que les deux principales sources d’émissions de gaz à effet de serre provenaient de l’énergie stationnaire et du secteur des transports.
  • Les émissions liées à l’énergie fixe, notamment celles provenant de la consommation d’électricité et de carburant des bâtiments résidentiels, commerciaux, industriels et institutionnels, représentent 60 à 80 % des émissions des villes européennes et nord-américaines.
  • Le transport routier représente plus de 30 % des émissions de gaz à effet de serre dans un tiers des villes,
  • tandis que moins de 15 % des émissions totales étaient imputables aux chemins de fer, aux voies navigables et à l’aviation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz