Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 juillet 2021

Un clip du président Joe Biden est devenu viral ce mercredi soir, car il représente bien le délabrement mental de cet homme. Croisons-les doigts, espérons qu’il ne confonde pas le bouton nucléaire avec celui de son smartphone.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Joe Biden répondait à une question lors d’un événement de questions/réponses avec le public organisé par CNN.

  • « Laissez-moi vous demander, laissez-moi poursuivre sur sa question et vous demander quand les enfants de moins de 12 ans pourront se faire vacciner ? » a demandé l’animateur Don Lemon.

« Bientôt, je crois », a répondu Biden. « Maintenant, regardez, l’une des choses que je me suis engagé à faire quand j’ai été élu, j’ai dit-« 

  • « Bientôt, c’est quand, M. le Président ? » insiste Lemon.

Le début de la réponse du président est à peu près cohérent – pas très intelligent, on voit bien que Biden a une intelligence très moyenne, mais cohérent :

« Bien, laissez-moi finir la question. La réponse, bientôt dans le sens où je ne dis à aucun scientifique ce qu’il doit faire, je n’interfère pas.

Et donc, ils font, ils font les examens maintenant, les tests maintenant et prennent la décision maintenant.

Lorsqu’ils seront prêts, lorsqu’ils auront fait tout ce qui doit être fait sur le plan scientifique pour déterminer que les enfants âgés de 3, 4, 5, 6, 7 et 8 ans sont, en fait, tous différents, ils se développent, ils essaient de déterminer si oui ou non il y a une vaccination qui affecterait un enfant avec, qui est à tel ou tel âge et pas un autre enfant. »

Et là, Biden déraille. Souvenez-vous, lors du premier débat présidentiel, j’avais affirmé que Donald Trump avait fait une grosse erreur en interrompant constamment son opposant au lieu de le laisser perdre les pédales devant l’Amérique. Lorsque Biden s’exprime, le début de ses phrases est cohérent, puis il perd pied, peu à peu, plus ou moins rapidement selon son état.

Voilà ce que ça donne :

« C’est en cours, tout comme l’autre question est illogique, et je vous ai entendu en parler, parce que vous êtes toujours, je ne suis pas racoleur, mais vous êtes toujours direct sur ce que vous faites », a poursuivi Biden.

« Et la question est de savoir si oui ou non nous devrions être dans une position où vous, euh, hum, êtes, pourquoi les, les, les experts ne peuvent pas dire nous savons que ce virus est, en fait, euh, hum, euh, il va être, ou excusez-moi, nous, nous savons pourquoi tous les médicaments approuvés ne sont pas approuvés temporairement, mais approuvés de façon permanente, c’est en cours, aussi, je m’attends à ce que cela se produise rapidement. »

Certes, il y a eu fraude massive, mais je m’autorise à imaginer comment l’élection aurait tourné si Donald Trump avait laissé parler Joe Biden, lors du premier débat. Je m’autorise à imaginer la tête médusée, le silence dans la salle, en entendant ces propos incohérents. Et j’imagine, le lendemain, les explications et excuses des médias.

Réactions

Pincez-moi, c’est pour de vrai ? 🤔 Et les médias vont continuer à regarder ailleurs ?

  • Le stratège politique Caleb Hull a tweeté : « Ce type est notre président et il ne peut même pas compléter une phrase. »
  • L’équipe de recherche du Comité national républicain : « Biden a du mal à garder les idées claires en parlant du vaccin. »

« Je ne sais pas pour vous, mais je suis ravi que ce soit le gars qui dirige le monde libre. Nous devrions tous dormir sur nos deux oreilles la nuit », a déclaré Donald Trump Jr. « Hé au moins il n’y a pas de tweets méchants… ».

  • Glenn Greenwald, qui est un journaliste de gauche, mais honnête, a tweeté : « Y a-t-il vraiment quelqu’un qui soit prêt à déclarer les yeux dans les yeux qu’il n’y a rien d’anormal ici ? »
  • Commentateur politique Dave Rubin : « Comment se fait-il que la question suivante de Don Lemon n’ait pas été ‘Joe, ça va ?' »
  • Rep. Elise Stefanik (R-NY) : « Pincez-moi, c’est pour de vrai ? 🤔 Et les médias vont continuer à se pâmer et à regarder ailleurs ? »

On échange ? Votre Macron ou votre Trudeau contre mon Biden ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz