Publié par Christian Larnet le 27 juillet 2021

Lorsqu’Israël peut être mis en cause, l’AFP, France Télévision, BFM, tournent en boucle. Lorsque les Palestiniens sont coupables, ce beau monde se fait subitement très discret.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Une personne a été tuée et dix autres blessées jeudi lorsqu’un kaboom a traversé une maison dans un marché populaire dans les territoires de Gaza occupés par les Arabes. La cause de l’explosion n’a d’abord pas été précisée. L’explosion dans le quartier d’al-Zawiya a fait s’effondrer une maison et endommagé des dizaines de bâtiments et de magasins à proximité, selon le communiqué.

L’armée israélienne a indiqué qu’elle n’était pas impliquée, qualifiant la crise d’affaire « interne » à Gaza.

Après enquête, la réalité est apparue, et les Palestiniens de la bande de Gaza ont déclaré que l’explosion qui a fait un mort et 14 blessés a eu lieu dans un entrepôt utilisé par le Hamas pour stocker des armes – en pleine ville – ce que les médias s’empressent de cacher dans leurs nouvelles.

Des factions palestiniennes et des organisations de défense des droits de l’homme ont appelé le Hamas et d’autres groupes terroristes palestiniens à cesser de stocker leurs armes et missiles dans des zones résidentielles. Ils ont également exigé une enquête approfondie sur l’explosion afin que les responsables soient tenus pour responsables. Cela n’arrivera pas car le Hamas et les autres islamistes se servent des civils comme boucliers humains – ça non plus, ça ne fait pas la Une des médias.

Le Hamas a déclaré avoir ouvert une enquête ! Contre lui-même…

L’explosion de jeudi outre la victime tuée et les civils blessés, a blessé six enfants.

« Le Centre Al-Mezan pour les droits de l’homme à Gaza considère l’incident de l’explosion avec une grande gravité, car il y a eu des incidents répétés d’explosions internes dans des maisons dans des quartiers résidentiels surpeuplés pour diverses raisons dans le passé, ce qui a entraîné la mort d’un certain nombre de civils et la destruction de maisons et de propriétés publiques et privées », lit-on dans la déclaration.

« En conséquence, Al-Mezan réitère son appel à une enquête complète et sérieuse sur cet incident et d’autres événements similaires, à publier publiquement les résultats de l’enquête et à prendre les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas afin de préserver la vie et les biens des citoyens. »

L’écrivain palestinien Fadel Al-Manasfeh a déclaré qu’il était clair que le Hamas choisit les marchés populaires comme lieu sûr pour ses entrepôts de munitions car il sait qu’Israël ne cible pas ces endroits, confirmant qu’il s’agit bien de la démarche criminelle d’utiliser des civils comme boucliers humains dont les médias nient l’existence.

Il a déclaré que le Hamas était « confondu » par l’explosion car l’un de ses entrepôts d’armes avait été découvert. Il a également souligné qu’une explosion similaire avait eu lieu l’année dernière dans un marché ouvert du camp de réfugiés de Nuseirat, tuant plus de 10 Palestiniens et en blessant des dizaines d’autres.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz