Publié par Pierre Rehov le 26 juillet 2021

Le vaccin Pfizer contre le coronavirus ne semble pas avoir d’impact sur les spermatozoïdes, selon une étude israélienne, la première du genre.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

1Des chercheurs du Hadassah-University Medical Center ont recueilli des données auprès de 43 patients masculins ayant subi une fécondation in vitro entre février et mars 2021 – 29 avec un sperme « normal » et 14 avec un sperme « altéré », a expliqué le Dr Myriam Safrai (1), qui a dirigé l’étude avec les Dr Benjamin Reubinoff et Assaf Ben-Meir.

L’équipe a comparé le sperme de chaque sujet masculin individuellement à lui-même avant et après la vaccination.

« Nous n’avons constaté aucune différence dans les paramètres du sperme pour tous les groupes », a déclaré Safrai au Jerusalem Post.

L’étude a été publiée sur le site de partage de recherches sur la santé MedRxiv.

Les chercheurs ont également effectué une sous-analyse pour vérifier si le vaccin avait un impact potentiellement plus important sur les hommes dont le sperme était déjà considéré comme « faible » ou altéré. Aucun impact n’a été constaté.

En revanche, plusieurs études ont mis en évidence un impact significativement négatif du virus sur les paramètres du sperme.

« Nous savons que jusqu’à 25% des hommes qui ont le coronavirus auront également une altération du sperme due à la maladie », a déclaré Safrai. « Les couples qui veulent concevoir – nous avons besoin qu’ils se vaccinent davantage ».

Elle ajoute qu’une étude distincte qu’elle a menée précédemment a montré que le vaccin n’altère pas non plus la fertilité des femmes.

Il y a beaucoup de désinformation sur la vaccination, a dit Mme Safrai. « Il est important de partager les données et d’affirmer pour la population qu’il n’y a pas d’altération de la fertilité. »

2En Inde, un rapport publié par une institution de premier plan en matière de FIV (2) arrive à des conclusions semblables : les patients atteints de Covid-19 présentaient une qualité globale de sperme moins bonne, y compris la concentration des spermatozoïdes, par rapport aux hommes sans infection.

Selon les experts, le Covid-19 réduit le nombre de spermatozoïdes et affecte le système reproducteur masculin.

Plus d’une douzaine d’hommes ayant survécu à l’infection par le Covid-19 à Agra ont déclaré que le Covid-19 avait eu un effet négatif sur leur santé reproductive.

Un rapport publié par un établissement de FIV a également révélé que les patients atteints de Covid-19 présentaient une diminution de la qualité globale du sperme, y compris de la concentration des spermatozoïdes, par rapport aux hommes non infectés. Cette baisse persistait même jusqu’à 60 jours après l’infection.

Un médecin a déclaré à India Today que l’infection a augmenté les niveaux d’hormone lutéinisante (hormones qui incitent les testicules à produire de la testostérone) chez les hommes, tout en diminuant le rapport entre la testostérone (hormone sexuelle mâle) et l’hormone folliculo-stimulante (hormones qui stimulent la croissance des testicules).

Le Dr SK Kalra, médecin principal, a déclaré que l’hormone lutéinisante affectait les testicules des hommes et les ovaires des femmes.

« D’après les études actuelles sur l’effet du virus sur les hommes, il est évident qu’il affecte la mobilité des spermatozoïdes dans les cas modérés de Covid-19, ainsi que la réduction du volume de sperme généré par les hommes d’environ 50 pour cent », a déclaré le Dr SK Kalra.

« L’impact du virus sur le système reproducteur féminin est encore en cours d’examen, mais certains changements préjudiciables ont été observés et sont en cours de vérification », a-t-il déclaré.

Le Dr Ruchi Malhotra, gynécologue, a déclaré que le Covid-19 a eu un impact momentané sur le système reproducteur masculin, et que les conséquences devraient être transitoires.

Selon Dheeraj Jain, fondateur du centre de FIV, l’étude a été menée car de nombreuses informations erronées circulaient sur le Covid-19 et la santé reproductive.

« Maintenant qu’il a été établi que le Covid-19 a eu un impact significatif sur la santé reproductive masculine, le champ de l’étude est étendu aux femmes, afin de quantifier l’impact du virus sur le système reproductif féminin », a déclaré Dheeraj Jain.

3Comme la toxicité pour la reproduction n’a pas été évaluée dans les essais cliniques du SRAS-CoV-2, une étude de l’Université de Miami a évalué les paramètres spermatiques avant et après l’administration du vaccin ARNm, rapporte une publication de Jama (3).

L’étude prospective monocentrique à l’Université de Miami a recruté des volontaires sains âgés de 18 à 50 ans prévus pour la vaccination ARNm COVID-19 par le biais de dépliants affichés dans tout l’hôpital universitaire et d’emails en interne.

Les hommes ont été présélectionnés pour s’assurer qu’ils n’avaient pas de problèmes de fertilité sous-jacents. Ceux présentant des symptômes de COVID-19 ou un résultat positif au test dans les 90 jours ont été exclus. Les participants ont fourni un échantillon de sperme après 2 à 7 jours d’abstinence, avant de recevoir la première dose de vaccin et environ 70 jours après la seconde.

Entre le 17 décembre 2020 et le 12 janvier 2021, 45 hommes se sont portés volontaires (âge médian, 28 ans) et des échantillons de suivi ont été obtenus à une médiane de 75 jours après la deuxième dose de vaccin. L’étude s’est terminée le 24 avril 2021.

L’étude des paramètres du sperme avant et après 2 doses d’un vaccin à ARNm COVID-19, a constaté qu’il n’y a pas eu de diminution significative d’un quelconque paramètre du sperme parmi cette petite cohorte d’hommes en bonne santé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.jpost.com/health-science/couples-desiring-to-conceive-should-vaccinate-against-covid-heres-why-674952
  2. https://www.indiatoday.in/coronavirus-outbreak/story/covid19-lowers-sperm-count-affects-male-reproductive-system-claim-experts-1833492-2021-07-28
  3. https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2781360
1
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz