Publié par Albert Bertold le 21 juillet 2021

Il y a quelques mois, Dreuz a subi un gros revers pour avoir refusé de prendre part à la chasse aux sorcières contre le vaccin anti-coronavirus.

Le lectorat s’est écroulé, les dons ont été annulés, les soutiens se sont taris. On ne nous pardonnait pas de ne pas nous joindre à la meute. On ne nous pardonnait pas de rester intègres et de refuser la propagande. On ne nous pardonnait pas de ne pas être anti-vax.

Et les auteurs de Dreuz ont persévéré. Pierre Rehov, farouchement pro-vax, Sidney Touati farouchement contre, Guy Millière farouchement contre la diabolisation, Jean-Patrick Grumberg farouchement pour le respect de la liberté de chacun, et Gally, farouchement contre les fanatiques qui diffusent des mensonges auxquels ils ne comprennent rien.

Dreuz a maintenu sa ligne. On pourrait dire, contre vents et marées, car le passage a été et est encore secoué. Nous n’avons pas cédé aux pressions. Nous avons refusé de censurer les pros, les anti, parmi les commentaires.

La National Review, un média conservateur ami de Dreuz, a connu la même aventure. Un article intitulé « Convaincre les sceptiques », a provoqué une tempête sur Twitter et une avalanche de près de 400 commentaires – atypique pour un site académique.

J’ai donc le plaisir de vous annoncer que notre courage, isolé, seul site conservateur à ne pas céder à la tendance des médias de droite, a payé.

Les derniers chiffres sont tombés le 20 juillet : nous avons regagné 90% du lectorat que nous avions perdu (et nous sommes en juillet, ce qui veut dire que le chiffre réel est peut-être supérieur), et surtout, le montant des dons a crevé tous les plafonds.

Merci à vous de votre fidélité. Dreuz est un site unique en son genre, et ses lecteurs sont uniques en leur genre. Dreuz est le seul média chrétien conservateur pro-israélien, pro-américain, pro-capitalisme et pro-libéralisme. Il est maintenant le seul média conservateur qui refuse d’être anti ou pro-vax.

Je pense que Dreuz a fédéré une majorité nouvelle de lecteurs de droite vaccinés. Ils ont été déstabilisés d’être ostracisés sur les sites qu’ils fréquentent, et surpris du manque de tolérance qu’ils pensaient être une spécificité de la gauche. Dreuz a également aidé des anti-vax qui ne sont pas tombés dans l’idéologie totale à nourrir quelques réflexions sans pour autant renier leurs convictions.

Encore une fois, merci à vous tous, (vaccinés ou pas !)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

60
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz