Publié par Michèle Mazel le 13 juillet 2021

Les représentations diplomatiques on le sait, ne chôment jamais. Eté comme hiver elles sont là pour protéger leurs ressortissants. Une tâche qui revient traditionnellement aux consulats, les ambassades se chargeant de représenter les états.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

En principe les consuls relèvent de l’autorité de l’ambassade.

Il y a des exceptions. l’Etat juif est une.

Pour une majorité de pays, dont la France – mais pas les Etats Unis grâce à Donald Trump – Jérusalem ne se trouve pas en Israël.

Non que la ville sainte soit située quelque part dans les cieux, comme l’imaginent encore certaines peuplades reculées.

Non : Pour la France par exemple la capitale d’Israël fait partie de la circonscription de Gaza, une circonscription qui comprend, outre la Bande de Gaza, les territoires palestiniens.

C’est ainsi que si un bébé dont les parents ont la double nationalité française et israélienne vient au monde à Jérusalem, son acte de naissance portera la mention « circonscription de Gaza. »

Bien évidemment le Consulat Général de France, chargé des contacts avec Ramallah et avec Gaza est totalement indépendant de l’ambassade à Tel Aviv. C’est donc au Consul Général de France à Jérusalem que le président français Macron a confié la mission de se rendre à Gaza pour conférer le grade de Chevalier de l’Ordre national du mérite de la France au directeur du Centre palestinien pour les droits de l’homme l’avocat Raji Sourani.

Selon le communiqué dudit Centre, le Consul aurait écrit à Maître Sourani : « En tant qu’homme de paix vous avez travaillé sans relâche en faveur de la justice et vous avez fait tous les efforts pour parvenir à la réconciliation. »

Ecoutons-donc le discours du récipiendaire épris de paix et de réconciliation.

« Pendant de nombreuses années, les civils ont été dans l’œil du cyclone. Il est apparu clairement lors de la dernière agression militaire israélienne contre Gaza – et de celles qui l’ont précédée – que l’occupation visait consciemment des civils et des biens de caractère civil. … Il s’agit d’une lutte pour l’établissement d’un État palestinien démocratique sur les terres palestiniennes.. »

Ainsi donc, pour ce tenant de la justice mais sans doute pas de la vérité la dernière confrontation précipitée par le tir de six missiles contre Jérusalem justement, suivi d’autres salve, serait une agression militaire perpétrée par « l’occupation ? »

Un terme utilisé généralement par le Hamas pour désigner l’état juif.

On sait pourtant qu’Israël s’est entièrement retiré de Gaza et que la ligne frontière est reconnue par la communauté internationale.

On sait aussi que l’armée israélienne a ciblé l’infrastructure militaire du Hamas en déployant un maximum, d’efforts pour épargner les civils alors que les missiles du Hamas visaient exclusivement la population israélienne.

Surtout, Raji Sourani, parlant devant le représentant de la France, n’hésite pas à proclamer que comme le Centre dont il fait partie, son but est l’établissement d’un Etat palestinien démocratique (!) sur les terres palestiniennes.

Ce terme recouvre évidemment pour lui la totalité de « la Palestine historique » du fleuve – le Jourdain – à la Méditerranée.

Bref, une lutte qui ne s’achèvera que par la destruction d’Israël.

Admirable discours tenu dans les locaux de l’Institut Français de Gaza devant le représentant de la France.

« Israël, notre ami, notre allié disait naguère le Général de Gaulle…»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michèle Mazel pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz