Publié par Valérie Karsenti le 14 juillet 2021

Bon je sais, le sujet est explosif comme le Lieu auquel il fait référence.

En temps normal, je me serais abstenue d’écrire sur un tel sujet, mais je dirais que le moment est tout à fait propice. En effet, dans quelques jours, nous commémorons, la destruction du Temple de Jérusalem (premier et deuxième Temples).

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Ce jour-là nous jeûnons et nous lisons le rouleau D’Eicha, ou le Livre des Lamentations qui est un recueil d’élégies traitant de la destruction de la Ville de Jérusalem.

Nous observons également des coutumes qui se rapportent au deuil. Nous sommes littéralement endeuillés de la destruction du Temple et du sentiment de perte qui en découle.

Juste un peu d’histoire : le premier Temple a été détruit en 598 av J.C et le second en 70(de notre ère). Malgré le temps qui a passé, nous sommes en deuil de cette perte.

Si vous êtes à Jérusalem samedi soir (17/07) et dimanche (18/07) allez sur l’esplanade du Kotel (mur de Lamentations), vous verrez le spectacle est magnifique. Des centaines de gens viennent prier, lire ou simplement se retrouver et surtout proclamer leur amour pour ce Lieu.

Comme le savent sûrement certains d’entre vous, nous nous orientons vers ce Mur (qui est l’un des murs d’enceinte du Temple) pour prier.

Le nom du mouvement « Sionisme » vient du nom de la colline sur laquelle était bâti le Temple (colline de Sion).

Et enfin, le plus significatif : en hébreu le Temple se nomme « la Maison » (bait) et on désigne le Temple comme la Première ou la Deuxième Maison (d’un point de vue chronologique).

C’est dire que notre lien n’est pas uniquement spirituel, mais physique, je dirais presque charnel avec le Temple.

Tous ces préambules pour expliquer pourquoi la gestion du mont du Temple, appelé de façon trompeuse « esplanade des Mosquées » par le Waqf est inadmissible.

Quelques faits : à la suite de l’opération Bordure de Protection le ministre jordanien des cultes, a révélé lors d’une de ses interventions au Senat (jordanien) qu’il y avait quelques 850 jordaniens qui « travaillaient  » dans l’enceinte de la Mosquée El Aqsa. Ces hommes sont employés et rémunérés par le ministère jordanien du culte (coût estimé à 56 millions de shequels soit environ13 millions d’euros). A ces dépenses viennent s’ajouter celles qui sont liées à la maintenance de la Mosquée et d’autres lieux de culte à Jérusalem.

Le Roi de Jordanie, appelé aussi : « Gardien des Lieux Saints » tout comme le roi d’Arabie Saoudite qu’on nomme « le gardien des 2 Mosquées Saintes (La Mecque et Médine), reçoit des fonds des pays du Golfe pour s’acquitter de cette tâche. Une opération bien lucrative pour les caisses de Jordanie.

Autre fait troublant : lorsqu’on se promène sur le mont du Temple, on voit bien quelques dizaines de jordaniens qui s’occupent du lieu. On voit aussi des femmes voilées de la tête aux pieds qui invectivent les groupes de juifs encadrés par des policiers israéliens (pour leur protection !) qui ont eu l’audace de s’approcher.

Mais où sont donc les autres 700 ? Qu’est-ce qu’ils font ? Quel est leur rôle ? A quoi le gouvernement jordanien les destine-t-il ?

Est-ce qu’ils constituent une sorte d’arrière-garde qu’on appelle pour créer des émeutes sur le Mont du Temple comme cela s’est produit à différentes reprises par le passé ? Est ce qu’ils servent de » force d’intervention rapide » qui serait capable de réunir suffisamment de jeunes pour mettre en danger le fragile équilibre qu’Israël tente de maintenir ?

Ce qui est sûr c’est qu’à chaque fois qu’il y a une crise, les images de ces jeunes font merveille. Les médias s’en donnent à cœur joie. Rien de plus émouvant que de voir cette foule crier à l’oppression et à la dictature. Du pur Pallywood.

Je n’ai malheureusement pas de réponse à ces questions. Mais il serait temps de se rendre compte qu’il y a quelque chose de pourri au Royaume Hachémite.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Valérie Karsenti pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

25
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz