Publié par Magali Marc le 24 juillet 2021

Juste au moment où les Américains croient qu’ils sont enfin débarrassés de la pandémie, et qu’il vont pouvoir enfin vivre une vie normale sans confinement et sans masque, des conversations sur la nationalisation de ces mesures sont déjà engagées chez les dirigeants du Parti Démocrate. Ils vont prétendre que ces mesures sont nécessaires à cause du Variant Delta. Ce sera la nouvelle police d’assurance des Démocrates. Face à la résurgence, du fléau tant espérée par eux, les restrictions seront réimposées afin d’utiliser des règles de vote plus sécuritaires que celles adoptées dernièrement dans certains États.

Pour les lecteurs de Dreuz, j,ai traduit l’article de Milli Sands, paru sur le site d’American Thinker, le 23 juillet.

*********************

Une police d’assurance pour les mid-terms de 2022 ?

« Je veux croire à la stratégie que tu as tracée dans le bureau d’Andy – qu’il n’y a aucune chance que [Trump] soit élu — mais j’ai peur que nous ne puissions pas prendre ce risque. » a écrit Peter Strzok, fonctionnaire du contre-espionnage du FBI, dans un SMS mystérieux à Lisa Page, une avocate du FBI et sa maîtresse. (Ref : Daily Caller, 13 décembre 2017*).

Les solutions de rechange pour sauver la mise semblent être quelque chose d’important chez les Démocrates. Quel est donc leur plan B afin de s’assurer de gagner les élections de 2022, compte tenu des mesures de sécurisation du vote dans certains États qui les considèrent comme un moyen de les empêcher de frauder (encore) ?

Bien que les performances passées ne soient pas une garantie de réussites futures, il n’est pas déraisonnable de considérer que les Dems sont en train de recharger l’arme de l’épidémie du coronavirus afin d’apporter une autre série de « modifications urgentes » à la loi électorale, d’autant plus que les « modifications » de dernière minute ont probablement assuré la réussite lors de l’élection de 2020.

La « longue pandémie » continue.

Juste au moment où vous pensiez que vous étiez en sécurité afin de recommencer à vivre une vie relativement normale, les confinements sont de retour, les masques sont de retour et les conversations sur la nationalisation de ces mesures sont déjà engagées aux plus hauts niveaux.

On nous dit que ces mesures seront nécessaires à cause du Variant Delta, une souche mutante du virus original SRAS-CoV-2.

Nous n’allons jamais éradiquer ce virus. Les virus, y compris celui-ci, mutent. Il y aura d’autres mutations, car c’est dans la nature des virus.

Cet automne et cet hiver, certains experts s’attendent à une recrudescence des cas de virus chinois.

Compte tenu de ce qui précède, ce sera la police d’assurance des Dems : il y aura des allers-retours entre les gentils flics et les méchants flics, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas favorables au rétablissement des mesures contre le coronavirus et ceux qui le sont.

Ces feints désaccords seront un spectacle destiné à laisser passer le temps jusqu’à l’automne/hiver 2021, lorsque le déferlement espéré par les Démocrates se produira.

Face à la résurgence du fléau, les restrictions seront réimposées en tant que mesures de « sauvetage ».

Ces restrictions dureront jusqu’au printemps 2022.

Le printemps 2022 commence le 20 mars. La saison électorale 2022 commence le 1er mars avec les primaires du Texas.

Il sera argumenté que, face à la pandémie en cours, il est nécessaire d’utiliser les mêmes règles de vote « plus sécuritaires » que celles qui étaient en place pour l’élection de 2020, marquée par la pandémie, en dépit des nouvelles législations adoptées dans certains États.

Après tout, nous ne pouvons pas restreindre le droit de vote des personnes. Nous ne devons pas permettre qu’un virus nous fasse cela !

Des conditions de vote moins strictes régiront l’élection et, comme l’espèrent les Dems, ce sera rebelote comme lors de l’élection de 2020.

Même si les performances passées ne garantissent pas les réussites futures, si j’étais démocrate, je penserais que cela vaut la peine d’essayer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz