Publié par Gally le 24 juillet 2021

Le sujet de ce billet n’est pas les principes, mais une question très terre à terre.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

La France étant un pays structurellement liberticide, et ne risquant pas en un claquement de doigts de mettre fin à des décennies d’étatisme forcené, discuter des principes équivaut à épiloguer sur le sexe des anges.

L’argument principal des anti-passe est la « discrimination », le droit, et leur liberté de pouvoir aller au restaurant, au concert, zoner devant des vitrines dans un centre commercial, etc. Vu leur virulence quand il est question de leur « supprimer » ces activités, c’est bien évidemment que pour eux, ces activités sont absolument vitales, qu’ils ne puissent vivre sans aller au resto ou s’en jeter un entre potes dans un café. Je veux dire : moi aussi j’aime bien, mais je ne vais pas beugler à la dictature parce que je dois inviter les potes à la maison au lieu de se retrouver dans un bar.

Il est donc tout aussi évident que les anti-passe adorent leurs restaurateurs, bistrotiers, commerçants (surtout ceux des grandes zones commerciales). D’ailleurs, ils parlent souvent d’eux, en disant qu’en leur interdisant, à eux qui n’ont pas de passe, d’aller dans les commerces, cela va les couler.

Maintenant, rappelons un peu les faits

Oui, les faits et rien que les faits.

  • Vous êtes en pleine montée d’une phase épidémique.
  • Votre gouvernement n’est certainement pas en mode « Dr No et ses plans diaboliques », mais une fois de plus, en mode panique pas du tout organisée.
  • Le festival de grand n’importe quoi depuis l’allocution du Président « quoi qu’il en coûte », entre annonces délirantes et démenties deux jours – pour ne pas dire deux heures plus tard, en est l’illustration la plus claire.

Il est évident que vos dirigeants n’ont qu’une trouille, voir vos hôpitaux exploser. La question n’est pas « on aurait dû ouvrir des lits » ou toute autre digression, mais qu’en l’état factuel des choses, votre système hospitalier peut exploser sauvagement, pire qu’à la première vague. La mortalité russe, qui est a son plus haut depuis le début de l’épidémie, montre bien que la situation n’est pas impossible.

Il ne reste à votre gouvernement que deux solutions, du moins il n’est capable que de choisir entre deux solutions.

  1. Courir après une vaccination de grande envergure, en priant pour que les exemples anglais et israéliens se confirment (en Angleterre, le nombre de contaminations est aussi élevé qu’en décembre 2020/janvier 2021, mais le nombre de morts, à l’inverse de l’exemple russe, n’est pas seulement en baisse, il est divisé par 25), en confinant une partie de la population, celle qui n’étant pas immunisée à dix fois plus de risque de tomber malade, et semblerait-il d’après les dernières études « dans la vraie vie », nettement plus de risque de contaminer les autres.
  2. Confiner totalement.
  3. Laisser faire et prendre le risque de voir les hôpitaux exploser, mais cela, il ne le fera jamais, comme nous le savons tous, je n’ai pas parlé de deux solutions par erreur.

Maintenant que tout ceci est rappelé, la question

  • Etant donné qu’en cas de confinement total, tous les lieux de vie que vous, les anti-passe les plus vocaux dites adorer, vont fermer totalement, ils ne vont pas subir une perte de 10 à 25% mais de 100% de leur clientèle,
  • Etant donné que vu l’année et demie qui vient de se passer, une grande partie de ces lieux de vie sont déjà pris à la gorge, et qu’innombrables seraient ceux qui ne survivraient pas à un autre confinement,
  • Etant donné que de toute façon, le passe sanitaire va passer, car le gouvernement a le soutien de la population. (Pas besoin de sondages bidonnables, il suffit de comparer le nombre de manifestants avec le nombre de personnes se vaccinant depuis l’appel de Macron),

Ne pensez-vous pas que la meilleure des positions, pour soutenir les commerçants et autres professionnels de l’art de vivre à la Française, serait la solidarité avec ces commerçants ? Serrez les dents, invitez les copains à la maison, allez faire vos courses chez votre boucher de quartier, plutôt que de militer pour que le passe sanitaire foire totalement, au risque, assez probable quand on regarde les autres pays, de voir votre gouvernement tout verrouiller en masse ?

Il me semble bien que si vous ne vous faites pas vacciner, vous n’ayez pas de QR Code, donc vous ne serez pas fichés. (Enfin, pas plus que vous ne l’êtes déjà).

Pourquoi, plutôt que de militer contre le passe sanitaire et risquer le confinement, ne vous contentez vous pas de vous claquemurer derrière les murs de votre village gaulois le temps que les légionnaires romains chinois passent leur chemin, comme à chaque vague ?

Pourquoi prenez vous le risque élevé de tuer toutes ces activités sans lesquelles, dixit vous-même, vous ne pouvez vivre ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gally pour Dreuz.info.

PS : tous les commentaires hors sujet seront supprimés. Nous n’acceptons ici que les commentaires, discussions et arguments sur le point abordé dans cet article afin de ne pas en détourner l’objet.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

112
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz