Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 août 2021

Une enfant que Joe Biden tient par l’épaule devant les caméras vient d’avouer qu’il l’a pelotée et lui a pincé le téton alors qu’elle n’avait que 8 ans.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







En 2015, une vidéo de Joe Biden était devenue virale : on le voit en train de tripoter la nièce du sénateur du Montana Steve Daines sur C-Span alors qu’il rencontrait sa famille pour sa cérémonie de prestation de serment.

La fillette, Maria Piacesi, qui n’avait que huit ans à l’époque, est filmée debout devant le vice-président Biden, et on le voit passer ses mains de haut en bas sur le haut de son corps. Bien entendu, la scène dérange. Voir ce vieux monsieur toucher ainsi la petite fille est dégoûtant. Mais rien n’indique si Joe Biden est allé trop loin, même si à plusieurs reprises, la petite fille a l’air de faire des pas de côté pour éloigner la main qui se déplace sur elle.

Six ans plus tard, Maria Piacesi s’exprime enfin

Un certain Jonathan Pasetti a interrogé Maria Piacesi. Et il a partagé des captures d’écran de la conversation qu’il a eue avec elle sur Tik Tok.

Et l’on apprend ce qu’on pouvait craindre : le vice-président d’alors, Joe Biden, l’a bien pelotée. L’adolescente a depuis supprimé ses commentaires, mais les captures d’écran existent toujours.

  • “Est-ce que Joe Biden t’a touchée ?” a demandé Pasetti sur Tik Tok.
  • “Oui”, répond Maria Piacesi.

Peu de temps après, elle a supprimé son commentaire.

  • “Pourquoi as-tu supprimé ton commentaire ?” demande Pasetti.
  • “J’ai des amies qui ne seraient plus amies avec moi s’ils le savaient”, lui répond Maria Piacesi.
  • “Ces ‘amies’ ne sont pas des vraies amies”, lui dit Pasetti. “Tu as été abusée par un pervers et tu mérites justice, mais tu es la seule à pouvoir obtenir cette justice en le disant aux autres.”
  • Maria Piacesi a ensuite envoyé un message direct à Pasetti et lui a dit qu’elle avait voulu parler de son agression mais qu’elle craignait de ne pas être crue et d’être considérée comme un paria.

“Je ferais quelque chose à ce sujet, en vrai, si je pensais que ça pouvait aider, mais ça ne ferait que mettre plus de gens en colère, et j’ai déjà eu des gens qui m’ont appelé en disant que je mentais et que c’était des conneries, même si ce n’est pas le cas. Je ne pense pas que ça puisse aider en ce moment”, a ajouté Maria Piacesi.

  • M. Pasetti a tenté de la rassurer :

“Je comprends ton appréhension. Mais la première chose à faire, c’est de ne pas le laisser s’en tirer, car il peut le faire à d’autres. Je veux juste que tu saches qu’il y a des millions de personnes qui sont de ton côté et qui te croient. Il y a des preuves vidéo de ce qui s’est passé et je te crois. Nous te croyons tous.”

  • En mai 2021, Joe Biden pointe le doigt vers une fillette pendant un discours à la base interarmées Langley-Eustis avant le Memorial Day, et déclare : “Je vais vous dire, regardez-la, on dirait qu’elle a 19 ans, assise là comme une petite dame avec les jambes croisées.”

Aucun risque de conséquences

Rappelons aux défenseurs de Joe Biden qu’il a lui-même déclaré qu’il fallait croire les femmes qui déclarent avoir été sexuellement harcelées. Ce vieux pervers l’a donc tripotée. De nombreuses vidéos et photos montrent ses gestes déplacés et circulent depuis des années. Vous les avez vues. Mais aucune femme, jusqu’à présent, n’avait publiquement détaillé ce que les images laissaient supposer, sans rien confirmer.

Bien sûr, les démocrates le soutiendront quand même. Ce sont des gens dégoûtants. Les femmes #metoo, comptez sur elles pour garder le silence : elles ont traîné dans la boue Tara Reade qui a été violée par Joe Biden quand il était sénateur et qu’elle faisait partie de son équipe. Les médias l’ont tous censurée, sauf l’émission 60 minutes Australie (2).

Quant à cette affaire, si Biden s’appelait Trump, elle tournerait en boucle sur votre écran de télévision et ferait bip-bip sur les alertes de votre téléphone.

Polémique

Dreuz n’a pas été en mesure de vérifier de manière indépendante si l’échange entre la jeune fille et son interlocuteur est vrai, car le compte de médias sociaux de Maria a été supprimé.

Poptopic, qui a été le premier à parler de l’affaire (1), a été accusé que les captures d’écran étaient fausses et que ce compte n’existait pas.

Cependant, après examen, la nièce du sénateur possédait bien ce compte : Avant de supprimer son compte TikTok, Maria n’avait que 179 followers. Beaucoup d’entre eux étaient ses véritables amis. Une simple recherche sur TikTok pour ce nom d’utilisateur montre des filles de son âge, dans sa région, qui la taguent dans leurs vidéos. Google avait également en cache son compte TikTok, mais il l’a désormais supprimé.

Peu après que la nouvelle soit devenue virale, Maria a désactivé son compte Instagram et TikTok. Les pressions qu’elle subit doivent être immenses, et l’on peut supposer qu’elle ne s’exprimera pas publiquement, pour confirmer ou démentir. Mais je peux me tromper.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://poptopic.com.au/news/senator-daines-niece-maria-piacesi-says-biden-pinched-her-nipple/
  2. https://www.youtube.com/watch?v=OOti0PJlJ7A

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous