Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 août 2021

L’ancien président Donald Trump doit recevoir 1,03 million de dollars en remboursement d’un trop payé en impôts pour 2011 pour son gratte-ciel de Chicago, mais le procureur général du comté de Cook, un démocrate atteint du TDS (Trump derangement syndrome) a lancé un procès pour les bloquer.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

La commission d’appel des taxes foncières de l’Illinois a statué en juin « que la commission d’examen du comté de Cook avait surestimé la valeur des chambres d’hôtel et des espaces commerciaux de l’immeuble » appartenant à Donald Trump, rapporte le Chicago Sun-Times (1), et a autorisé le remboursement réclamé.

Le conseil d’administration de l’agence d’État a voté à l’unanimité, par 5 voix contre 0, le 2 juin dernier, pour réduire les évaluations de la propriété commerciale de l’immeuble, ce qui entraîne un remboursement de 1,03 million de dollars pour Trump.

Le remboursement, qui n’a pas encore été effectué, serait « prélevé sur les taxes foncières dues à la ville de Chicago et à huit autres organismes publics, dont les Chicago Public Schools, qui risquent de perdre la plus grosse somme d’argent, environ 540 000 dollars », rapporte le quotidien, ce qui semble assez douteux, et serait le prétexte pour lequel ces fanatiques anti-Trump ne veulent pas payer. Si je n’ai pas assez d’argent pour envoyer mes enfants en vacances, je ne pense pas que je puisse utiliser le même argument pour ne pas payer mes taxes.

Mais la suite de l’affaire, qui est déjà scandaleuse, l’est plus encore, car elle expose le degré de corruption de la ville de Barack Obama…

Burke ? Berk

Edward Burke avec Donald Trump en 2015

Suivez bien, c’est passionnant :

  • La tentative d’empêcher le remboursement qui est dû à Trump a été déposée par le conseiller municipal Edward M. Burke.
  • Pourtant, c’est l’ancien cabinet d’avocats de Trump, Klafter & ; Burke, qui avait fait valoir que le gratte-ciel de Trump avait été surévalué et avait demandé le remboursement du trop payé.
  • Mais Burke a mis fin à la relation d’affaires avec le président Trump en 2018 en raison de « différences irréconciliables. » Je ne vous fais pas un dessin : Burke est un démocrate de Chicago.
  • Depuis, Burke a quitté le cabinet d’avocats, mais il est toujours au conseil municipal de la ville, et il mène cette croisade contre Donald Trump.
  • Par ailleurs, Burke a été inculpé par un grand jury fédéral pour une affaire de pots-de-vin : il a empêché des entreprises d’obtenir des permis municipaux à moins qu’elles n’engagent son cabinet d’avocats. Il a quitté son cabinet, mais reste membre du conseil municipal en attendant son procès.

Le procureur général du comté de Cook a fait appel devant la cour d’appel de l’Illinois le 9 juillet pour faire bloquer le remboursement dû à l’ancien président. Le bureau du procureur général de l’Illinois est ensuite intervenu dans l’affaire au nom de la commission d’appel, et a mis son poids dans l’affaire.

Attendez, le meilleur arrive…

Lorsque la cour d’appel de l’Illinois prend une décision, celle-ci peut faire l’objet d’un appel auprès de la Cour suprême de l’Illinois.

Et cette Cour suprême est dirigée par la juge en chef, une certaine Anne M. Burke … l’épouse de M. Burke !

Je vous laisse imaginer que des affaires de ce genre, Donald Trump a dû en avoir un certain nombre, dans sa carrière de promoteur immobilier. Et il a déclaré au début de sa présidence que question corruption, le monde des affaires sont des enfants de chœur, comparé à Washington.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://chicago.suntimes.com/2021/7/30/22602534/trump-property-tax-refund-1-million-cook-county-lawsuit-chicago-illinois-attorney-general
13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz