Publié par Magali Marc le 26 août 2021

Donald Trump a lancé une annonce publicitaire coup de poing contre Joe Biden, intitulée « Surrenderer-In-Chief » (le Capitulateur en chef) . Il le martèle sur tous ses échecs et montre à quel point il est incompétent. L’annonce insiste surtout sur le désastreux retrait de l’Afghanistan. Par ailleurs, des voix s’élèvent de plus en plus demandant que Joe Biden soit destitué ou même traduit en cour martiale. Deux Représentants du Congrès, un Démocrate et un Républicain, (deux vétérans qui ont servi en Afghanistan) ont effectué une mission secrète à Kaboul et ont conclu qu’il est impossible d’évacuer tous les ressortissants américains avant le 11 septembre.

Pour les lecteurs de Dreuz. J’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 25 août.

**********************

Le spot d’attaque épique de Donald Trump contre Joe Biden

Au cas où vous vous demandiez si le Président Trump avait l’intention de se représenter, la publicité qu’il vient de lancer pour attaquer Joe Biden semble dire : « Je suis toujours dans la course. »

C’est l’une des publicités les plus brutales (et qui a raison de l’être) que j’ai jamais vues. Ce n’est pas parce que Donald Trump a des gens exceptionnellement méchants ou brillants qui travaillent pour lui.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

La triste réalité est que les publicités contre Joe Biden s’écrivent d’elles-mêmes.

Habituellement, les publicités politiques sont faites dans un but précis : « Votez pour moi » « Bloquez cette initiative » « Faites un don à —- »

Cette publicité, cependant, ne vise qu’à démolir Joe Biden – ou plutôt, considérant qu’il est en train de s’auto-détruire, pour lui donner le coup de grâce.

La publicité est formulée comme tant d’autres publicités d’attaque politique : elle comporte une voix off de l’homme politique attaqué, associée à des séquences d’événements qui montrent à quel point ses prédictions et ses promesses étaient lamentables ou à quel point il a menti au peuple américain.

Ce qui rend cette vidéo si forte, c’est la liste grandissante des échecs de Joe Biden.

Après une rapide mention de la hausse de l’inflation, de la crise frontalière et des grotesques politiques concernant le coronavirus de l’Administration Biden, le spot se concentre sur l’Afghanistan.

Tout y est : les prédictions ratées, l’insensibilité, le désastre sur le terrain, les Américains pris au piège, les Afghans terrifiés, le moment où un «stagiaire» gay a pris le contrôle de l’aile ouest, les manœuvres de la Chine en Afghanistan et, peut-être le plus révélateur de tout, les médias grand public qui se retournent contre M. Biden pour son incompétence flagrante.

Les Démocrates ont pris le pouvoir, et maintenant les Américains et les Afghans en paient le prix.

Mais il y a plus grave que cela. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Amérique assure l’équilibre du monde. Quand elle est stable, le reste du monde l’est aussi.

Les Démocrates ont méprisé Donald Trump, mais la vérité c’est qu’il a mené d’une main ferme la barre du navire de l’État,. Sous sa gouverne, il y a eu quatre ans exceptionnellement paisibles dans le monde entier. (Pas une période de paix totale, évidemment, mais une période sans perturbation géopolitique majeure).

Maintenant que le navire de l’Amérique est en train de sombrer, les acteurs malfaisants vont saisir de nouvelles opportunités (de s’attaquer à l’Occident). La plupart des gens font des paris sur le moment où la Chine va agir contre Taïwan. Il y aura aussi des réalignements dans le reste du monde. Déjà, les Saoudiens ont conclu un accord de coopération militaire avec la Russie.

Si les fédéraux continuent d’imprimer tant de dollars, ils vont finir par voir la même valeur que la monnaie de la République de Weimar, et la Chine fera pression pour devenir la réserve monétaire mondiale. Alors là, nous aurons vraiment des problèmes.

Joe ne va pas démissionner (et Mme Biden va l’appuyer sur ce point). Mais il sera quand même poussé vers la sortie, et nous nous retrouverons avec Kamala La Ricaneuse.

En d’autres termes, nous allons sauter de la poêle à frire directement dans le feu qui crépite.

Nous ne sommes plus la lumière du monde. Nous sommes un taudis délabré au bord d’un marécage.

Malgré ce constat déprimant, je crois que l’esprit américain existe toujours en nous et que nous pouvons récupérer le pays – et peut-être sauver le monde pendant que nous y sommes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source :

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz