Publié par Gertrude Lamy le 7 août 2021

Source : Infochretienne

Le couple a demandé la protection du gouvernement, sans succès. Ils interpellent désormais le Pape, en espérant, comme l’affirme Deng, « qu’il pourra nous aider à sauver nos vies ».

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Eshan Ahmed Abdallah est musulmane, Deng Anei Awen est chrétien. Tous deux vivent au Soudan du Sud, où ils se sont mariés, selon le rite islamique, par « peur ». Désormais heureux parents d’un bébé, ils sont menacés de mort. Selon la sharia, une musulmane ne peut pas se marier avec un homme d’une autre religion.

Deng explique la situation à Avvenire :

« Nous avons dû nous marier avec un rite islamique parce que nous avions trop peur. Mais, étant chrétien, l’archidiocèse de Juba nous a délivré un certificat de mariage régulier. Maintenant, à cause des accusations que les groupes islamiques ont portées contre nous, nous risquons nos vies. »

Ahmed Adam Abdullah, le père de la jeune fille, les menacerait sur les réseaux sociaux.

« Ne pense pas qu’en me fuyant, tu es en sécurité. Je vais te rejoindre. Je jure devant Allah que partout où tu iras, je viendrai là-bas et je te couperai en morceaux. Si vous ne voulez pas changer d’avis et revenir, je viendrai là-bas et vous tuerai. »

Les jeunes parents se sont enfuis à Joba, mais restent en danger, comme le rapporte Eshan.

« Nous sommes constamment en danger, mes proches peuvent envoyer n’importe qui me tuer ainsi que mon mari à tout moment. Nous savons que les frontières en Afrique sont ouvertes et qu’elles peuvent atteindre Juba facilement. Nous avons demandé le soutien de diverses organisations de défense des droits humains, afin qu’elles interviennent pour nous emmener dans tout pays disposé à nous donner l’asile afin que nos vies soient en sécurité, mais jusqu’à présent personne n’a pu nous aider. »

Lire la suite de l’article ici

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading