Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 août 2021

Jeudi, un double attentat suicide commis soit par l’Etat islamique ou al-Qaïda – qui ne sont pas en Afghanistan selon Joe Biden, soit par les talibans – qui ne sont pas des terroristes selon les islamo-gauchistes* – a fait au moins 60 morts, dont 13 militaires américains.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

L’une des explosions s’est produite à l’Abbey Gate de l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul, où les troupes américaines examinaient les Afghans en vue de leur évacuation. L’autre explosion a eu lieu à l’hôtel Baron voisin, où des milliers d’Afghans, des Britanniques et des Américains étaient rassemblés depuis ces derniers jours avant de se rendre à l’aéroport pour y être évacués.

Le général McKenzie, commandant du CENTCOM a déclaré lors d’une conférence de presse :

À l’heure actuelle, deux auteurs d’attentats suicides, évalués comme étant commis par des combattants de l’Etat islamique (ISIS-K), se sont fait exploser à proximité de la porte Abbey de l’aéroport international Hamid Karzai, et à proximité de l’hôtel Baron.

13 militaires américains ont été tués et 15 ont été blessés dans des attaques terroristes à l’aéroport de Kaboul.

Avec cet attentat, les États-Unis connaissent la journée la plus meurtrière en Afghanistan depuis 2011 alors que Joe Biden n’est président que depuis quelques mois.

Je ne pense pas utile de répéter que ce double attentat est le résultat de la désastreuse façon dont Biden a organisé le retrait d’Afghanistan, que nous avons – hélas avec raison – qualifié de criminel : j’aurais largement préféré me tromper. Dreuz a démontré l’inanité des décisions prises par une administration de gauchistes déconnectés de la réalité.

Nous devons en revanche rappeler les faits que nous avons publiés il y a quelques jours :

  • Le 22 août, Dreuz révélait que l’Etat islamique s’était infiltré à l’intérieur de l’aéroport de Kaboul et préparait des attentats.

    Sauf erreur, Dreuz a été le premier média francophone à publier cette information.

    (les attentats que nous craignions s’étant produits avant qu’ils n’aient le temps de l’écrire, Le Monde, l’Express et Rudy Reichstadt de Conspiracy Watch n’ont pas été assez rapide pour nous accuser de complotisme ou islamophobie avant les explosions).
  • Les Démocrates sont à ce point déconnectés de la réalité, qu’ils ont livré des hélicoptères à l’armée afghane, qu’ils savaient incapable de les sécuriser en cas d’attaque des talibans, il y a tout juste un mois !
  • A ce point déconnectés, qu’en plein chaos dans lequel la Maison-Blanche a placé les 15 000 Américains laissés à la merci des terroristes talibans, le secrétaire d’Etat Blinken a publié un hommage « à ceux que nous avons perdus à cause du terrorisme », pour célébrer la Journée internationale de commémoration des victimes du terrorisme, le 21 août.

Ultimatum

Greenfield, WI off 84th street exit

Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, lundi 23 août, l’armée américaine a donné un ultimatum au président des Etats-Unis, qui est également le commandant en chef des Armées, a rapporté CNN (1).

Les hauts gradés ont « informé » Joe Biden qu’il avait « jusqu’à mardi » pour décider de prolonger la date limite du retrait américain fixée par les talibans.

L’ultimatum décisionnel du Pentagone à l’intention de Biden fait suite à la déclaration des talibans selon laquelle les États-Unis doivent retirer toutes leurs forces d’ici le 31 août – une date limite que les responsables militaires américains disent avoir toujours l’intention de respecter.

https://www.cnn.com/2021/08/23/politics/afghanistan-kabul-airport-military-deadline/index.html

Plus tôt dans la journée, un porte-parole des talibans avait déclaré que si les troupes américaines étaient toujours présentes dans le pays après cette date, « nos dirigeants prendront les décisions appropriées et nécessaires ».

Biden a cédé, et lors de la conférence de presse qu’il a été contrait de donner alors qu’il passait du bon temps en vacances à se dorer au soleil et manger des glaces, Joe Biden a rassuré les talibans qu’il se conduirait bien, et qu’il quitterait l’Afghanistan avant le 31 août. Il a été même très ferme, et a insisté sur le fait que le calendrier militaire ne changerait pas. Quel que soit le nombre d’Américains, civils ou soldats, qui seraient abandonnés à leur sort. Non mais.

Etrangement, alors qu’on peut lire à peu près partout, à l’unité près, combien de personnes l’armée américaine a évacuées ces derniers jours, je n’ai trouvé nulle part la moindre indication sur le nombre d’Américains qui se trouvaient parmi ces exfiltrés. Si vous croisez l’information, merci de me l’indiquer.

Haute trahison

On a réussi, Joe !

Au milieu de ce monstrueux chaos, que les médias feront tout pour qu’il ne reste pas dans les mémoires collectives comme le plus grand drame humanitaire et politique de la présidence Biden, Politico révélait hier jeudi 26 août à 15h28 (2), que :

  • Non seulement l’administration Biden s’est appuyée sur les talibans pour assurer la sécurité à l’extérieur de l’aéroport.
  • Mais que des responsables américains à Kaboul ont reçu l’ordre de Biden de donner aux talibans une liste de noms de citoyens américains, de détenteurs de cartes vertes et d’alliés afghans « pour leur permettre d’entrer dans le périmètre extérieur de l’aéroport de la ville » contrôlé par al-Qaïda.

« En gros, ils ont juste inscrit tous ces Afghans sur une liste de mise à mort », a déclaré un responsable de la Défense, qui, comme d’autres, s’est exprimé sous couvert d’anonymat pour évoquer ce sujet qui a choqué les Américains qui l’ont appris.

« C’est juste épouvantable et choquant et cela vous fait ressentir une certaine forme de souillure »

https://www.politico.com/news/2021/08/26/us-officials-provided-taliban-with-names-of-americans-afghan-allies-to-evacuate-506957

Les responsables de l’administration Biden ont soutenu que donner ces listes aux talibans était le meilleur moyen d’assurer la sécurité des Américains et des Afghans et d’éviter une fusillade entre les combattants talibans et les milliers de soldats américains stationnés à l’aéroport.

Une conférence de presse délirante

Lors de sa conférence de presse, le président américain a « promis de traquer les terroristes à l’origine de l’attentat dévastateur de Kaboul ». Les talibans ont tremblé.

Et puis il a expliqué qu’en réalité, il s’est contenté d’exécuter les décisions prises par le président Trump. C’est Trump, le responsable de ce que fait Biden.

Jusqu’à présent, je pensais, à tort, que c’était essentiellement le trio Obama/ Podesta/ Axelrod qui dicte la politique de Joe Biden. Et bien non, c’est Trump !

Vous savez aussi bien que moi que l’ancien président a passé un accord avec les talibans pour que toutes les forces américaines quittent l’Afghanistan avant le 1er mai », a déclaré Biden

Après le double attentat, le président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, le démocrate Bob Menendez (D-N.J.), a critiqué la stratégie de coordination de l’administration Biden avec les talibans, écrivant dans une déclaration :

« Alors que nous attendons de recevoir plus de détails, une chose est claire : nous ne pouvons pas confier aux talibans la sécurité des Américains. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.cnn.com/2021/08/23/politics/afghanistan-kabul-airport-military-deadline/index.html
  2. https://www.politico.com/news/2021/08/26/us-officials-provided-taliban-with-names-of-americans-afghan-allies-to-evacuate-506957

* Sandrine Rousseau, candidate EELV à la présidence de la République Française, a déclaré «S’il y a des Afghans potentiellement terroristes, il vaut mieux les avoir en France pour les surveiller».

* Le Monde : « Le fait d’avoir été membre des talibans ne constitue pas forcément une menace pour la France : les talibans n’ont pas vocation au djihad international ».

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

36
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz