Publié par Magali Marc le 28 août 2021

Joe Biden a tenté de faire porter le chapeau de la catastrophe afghane, provoquée par lui, à Donald Trump.

Mais qui peut croire un seul instant que l’idée folle de confier aux Talibans la responsabilité de la sécurité des ressortissants américains venait du Président Trump? Joe Biden a aussi déclaré, lors de la conférence de presse de jeudi, que c’était les généraux qui lui avaient conseillé d’abandonner la base aérienne de Bagram. Mais le Général Milley a dit que compte tenu de la mission ordonnée par Joe Biden, de ramener les troupes à 600 ou 700 hommes, l’évacuation à partir de l’aéroport international de Kaboul était la seule solution.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de John Nolte, paru sur le site de Breitbart, le 27 août.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

****************

Joe Biden n’a pas «hérité» de Trump l’idée folle de confier la sécurité des États-Unis aux Talibans

Les Talibans ne sont pas un groupe de gangsters en haillons. Il s’agit plutôt d’une organisation terroriste islamique hautement organisée qui n’a jamais cessé d’être affiliée à Al-Qaïda et qui, après avoir repris l’Afghanistan à Joe Biden, a immédiatement remis en liberté des milliers de prisonniers membres d’Al-Qaïda et d’ISIS.

Voilà donc qui Sa Fraudulence a mis en charge de la sécurité américaine à Kaboul.

Hier, 13 Américains ont été tués ainsi que 95 Afghans. On nous dit qu’ils ont été tués par un kamikaze d’ISIS, membre de la même organisation que les Talibans ont libérée de prison – les mêmes Talibans auxquels Joe Biden a confié la sécurité de l’aéroport de Kaboul.

Joe Biden semble apprécier, en fait semble se délecter, de mentir sur la façon dont il a hérité de ce problème de l’ex- Président Trump, ce qui n’est pas surprenant de la part d’un vieux sociopathe gâteux. Mais sur quelle planète peut-on croire qu’il a hérité de l’idée folle de confier aux Talibans la responsabilité de notre sécurité, ce qui reviendrait à confier aux Japonais la responsabilité de la sécurité pendant l’évacuation britannique de Dunkerque En dépit de cela, malgré le fait que les Talibans ont libéré des milliers de combattants d’ISIS, M. Biden s’est présenté devant le pays jeudi soir et nous a dit ce qui suit pour justifier le fiasco de son plan d’évacuation :

« [N]ous avons été informés par nos services de renseignement qu’ISIS-K, un ennemi acharné des Talibans, les personnes qui se trouvent dans ces deux prisons ont été libérées – étaient ouvertes (sic), planifiant un ensemble complexe d’attaques contre le personnel des États-Unis et d’autres personnes. »

Hola! … Ralentissez un peu… Donc ISIS est un «ennemi acharné» des Talibans, mais les Talibans ont «libéré» de prison des milliers de combattants d’ISIS ? Donc les Talibans ont libéré leur «ennemi juré » ?

Revenons en arrière

Qui a libéré les combattants d’ISIS qui tuent des Américains ?

  • Les Talibans les ont libérés. Et maintenant, vous nous dites que les Talibans ont libéré leurs «ennemis jurés » Pourquoi les Talibans libéreraient-ils leurs «ennemis jurés» ? Et ce sont les mêmes Talibans que Joe Biden a chargé de la sécurité.

Devinez ce que l’Administration Biden a fait d’autre pour nos bons amis, les Talibans.

  • Le sociopathe Joe a donné aux Talibans une liste de tous les Américains et Afghans qui veulent quitter l’Afghanistan, une liste de cibles à éliminer qui indique aux Talibans exactement qui les a trahis au cours de nos 20 ans là-bas, ainsi qu’une liste de citoyens américains à prendre en otages.

Est-ce vraiment Donald Trump qui a dit à Joe Biden de remettre une liste de cibles?

J’ai d’autres questions…

  • Qui a dit à Joe Biden d’évacuer nos troupes avant d’évacuer les civils américains et nos alliés afghans ? Ce n’était pas Trump.
  • Qui a dit à Joe de retirer nos troupes et d’abandonner des dizaines de milliards de dollars de machines de guerre opérationnelles ? Ce n’était pas Trump.
  • Qui lui a dit de repousser la date de retrait du 1er mai de Donald Trump à la fin du mois d’août, lorsque, contrairement au début mai, les Talibans sortent de leurs villages et de leurs champs de pavot pour former une armée d’été ? Ce n’était pas Trump.
  • Qui lui a dit d’abandonner la base aérienne de Bagram avant que l’évacuation ne soit terminée ? Ce n’était pas Trump.
  • Qui a dit à Biden de confier notre sécurité à des terroristes islamiques ? Sûrement pas Trump.

Les échecs de Biden, son indifférence pour la vie humaine, ses erreurs de jugement, ses calculs politiques lâches… Cela dépasse tout ce qui a été fait dans l’histoire politique américaine.

Les hommes faibles ont toujours causé beaucoup plus de carnage dans ce monde que les hommes forts.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources:

  • https://www.breitbart.com/politics/2021/08/27/nolte-joe-biden-didnt-inherit-insane-idea-of-putting-taliban-in-charge-of-u-s-security/
  • https://www.nationalreview.com/corner/why-exactly-did-we-abandon-bagram-air-base/
  • https://www.breitbart.com/asia/2021/08/26/jbiden-blames-generals-for-abandoning-bagram-air-base-admin-may-have-given-taliban-a-list-of-stranded-americans/

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz