Publié par Magali Marc le 24 août 2021

Les Talibans ont décidé d’humilier davantage Joe Biden. Leur porte-parole a publié une déclaration faisant savoir que si les militaires américains restent présents au-delà du 31 août, ce que Joe Biden a annoncé dimanche comme étant une possibilité, il y aura des «conséquences». Joe Biden a prouvé qu’il n’est pas capable de faire le travail. Kamala Harris a prouvé qu’elle n’est pas prête à prendre la relève. Les Démocrates se battent entre eux concernant leur programme législatif alors qu’ils ont à peine quelques voix de majorité à la Chambre des Représentants. Tant qu’elle continuera sur la même voie, l’Administration Biden continuera d’être en crise. Au moins jusqu’en 2022.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jeff Crouere, paru sur le site de Townhall, le 23 août.

*******************

Joe doit partir

Après plus de sept mois de la pire présidence de l’histoire américaine, Joe Biden doit quitter la Maison Blanche. Sa présidence est un désastre complet et total.

Presque tous les électeurs de Donald Trump ont compris que Joe Biden était incapable d’assumer la présidence. Sa carrière de 50 ans en tant que politicien a clairement montré qu’il était un plagiaire et un menteur qui s’est trompé en ce qui concerne presque toutes les questions étrangères et nationales.

Il a réussi à obtenir l’investiture du Parti Démocrate pour la présidence en raison de l’inquiétude que suscitait son principal adversaire, le Sénateur Bernie Sanders (Indépendant du Vermont), qui était trop socialiste.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Ironiquement, M. Biden a mis en place un programme socialiste qui plaît beaucoup à M. Sanders.

Lors de l’élection présidentielle très disputée contre le Président Donald Trump, Joe Biden a été «élu» en raison de divers facteurs. Le plus important est que les gouverneurs démocrates ont utilisé l’excuse de la pandémie pour permettre que se tienne un vote massif et non vérifié, par correspondance, qui a totalement changé la dynamique de l’élection.

En prenant ses fonctions, Joe Biden a déclenché un torrent d’ordres exécutifs et de décisions politiques destinés à défaire tout ce que le Président Trump avait accompli.

En tant que président, Joe Biden a nommé un cabinet radical de progressistes pour mettre en œuvre son programme socialiste. En tant que président, il a eu tort sur chaque décision majeure. Lorsqu’il a arrêté la construction du mur frontalier et de l’oléoduc Keystone XL, il a satisfait la gauche de son parti au lieu de faire preuve de bon sens.

Ainsi, notre frontière sud est grande ouverte, et plus de deux millions d’étrangers illégaux devraient arriver, cette année, dans notre pays, dont beaucoup sont atteints du coronavirus.

Notre pays supplie une fois de plus l’OPEP de produire davantage car nous ne sommes plus indépendants sur le plan énergétique.

Nos villes sont en crise car la criminalité est montée en flèche et l’inflation est galopante car les prix de l’essence et d’autres produits de base ont augmenté de façon spectaculaire.

Malgré toutes ces horribles erreurs, rien ne se compare à la gestion catastrophique par Joe Biden du retrait des troupes américaines d’Afghanistan.

Il s’agit de son plus grand désastre car il a fait cadeau à notre ennemi, les Talibans, une énorme victoire, et a fourni aux terroristes islamiques une défaite américaine à utiliser comme outil de recrutement djihadiste.

Au cours des dernières semaines, les États-Unis sont apparus à la fois faibles et stupides, accordant aux Talibans le contrôle de notre aéroport, de notre ambassade et de notre énorme cache d’armes. Plus important encore, l’ennemi contrôle désormais le destin de milliers de civils américains.

En 1979, notre pays a été traumatisé par le fait que des extrémistes islamiques tenaient 52 Américains en otage dans notre ambassade à Téhéran. La crise n’a pris fin que lorsque Ronald Reagan a été assermenté comme président et que les terroristes en Iran n’ont pas voulu tester son courage. S’ils avaient provoqué Reagan, cela ne se serait pas bien terminé pour eux, et ils ont donc libéré nos otages.

En Afghanistan, les Talibans tiennent en otage des milliers de nos citoyens parce qu’ils ne leur permettent pas d’accéder à l’aéroport afin de quitter le pays.

Lorsque Donald Trump a traité avec eux, ils ont compris qu’il était un Président vigoureux et ferme. C’est pourquoi aucun de nos militaires n’a été tué au cours des 18 derniers mois du conflit en Afghanistan.

C’est leur peur de ce que le Président Trump aurait pu faire qui a motivé leur coopération. Ils savaient que M. Trump avait reconstruit notre armée, avait ordonné la mort des deux plus grands terroristes du monde et avait détruit le «califat» d’ISIS en Syrie.

Leur stratégie consistait à attendre que Joe Biden devienne président et d’agir ensuite.

Étonnamment, M. Biden a annoncé la date de retrait d’Afghanistan et a retiré nos militaires avant d’assurer la sortie de milliers de citoyens américains.

Ces derniers jours, il a menti concernant la situation en Afghanistan lors de ses apparitions devant les médias.

Contrairement à sa déclaration, il n’a pas été possible pour des milliers d’Américains d’atteindre l’aéroport de Kaboul.

En fait, les États-Unis ont émis un avertissement disant aux Américains de ne pas s’approcher de l’aéroport pour des raisons de sécurité.

Alors que M. Biden a affirmé qu’Al-Qaïda n’était pas revenu en Afghanistan, les porte-parole de son administration ‘ont dit le contraire.

Al-Qaïda et ISIS sont certainement de retour en Afghanistan et établiront de nouveaux camps d’entraînement terroristes dans le pays, car ils savent qu’ils peuvent compter sur l’appui des Talibans.

Malheureusement, l’Amérique est revenue au point où elle était en 2001, sauf que nous avons perdu plus de 5 000 héros militaires et entrepreneurs qui combattaient en Afghanistan. En outre, les contribuables américains ont payé plus de 2 000 milliards de dollars pour cet exercice futile d’édification nationale.

Les derniers rapports indiquent que les Talibans se sont emparés d’une énorme quantité de notre équipement militaire, dont 200 avions, 600 000 armes et 75 000 véhicules, ainsi que de 11 anciennes bases militaires américaines. Non seulement les terroristes talibans contrôlent nos équipements militaires, mais ils contrôlent également le sort de milliers de citoyens américains et de nos alliés afghans.

Joe Biden a créé cette calamité et doit être démis de ses fonctions. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de moyen de parvenir à ce résultat.

1) Il pourrait démissionner, ce qui est peu probable.

2) Il pourrait être destitué (Impeachment) et condamné, ce qui est également peu probable car les Démocrates corrompus contrôlent actuellement le Congrès américain.

3) L’invocation du 25e Amendement demeure l’option la plus probable. Dans ce cas, sa destitution pourrait être déclenchée par une déclaration officielle de la Vice-présidente et de la majorité de son cabinet et envoyée aux dirigeants du Congrès, selon laquelle le président est « incapable de s’acquitter des pouvoirs et des devoirs de sa charge ».

4) Si Joe Biden s’accroche à son poste jusqu’aux élections de mi-mandat (en novembre 2022) et que les Républicains reprennent le contrôle du Congrès, des audiences de destitution pourraient être lancées par eux.

Contrairement au Président Trump, Joe Biden mérite d’être destitué.

Ses décisions politiques désastreuses qui ont permis la destruction de la sécurité des frontières, créé le chaos dans nos villes, menacé notre économie avec une nouvelle inflation et une dépendance énergétique, ajoutées à la mise en danger de notre sécurité nationale avec la débâcle du retrait afghan, indiquent que M. Biden est mentalement compromis et inapte à remplir les fonctions de la présidence.

Il souffre d’un grave déclin mental qui est évident pour quiconque observe ses discours ou ses interviews.
Son état semble se détériorer.

Joe Biden doit partir; la survie de notre pays en dépend.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

32
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz