Publié par Guy Millière le 14 août 2021

Les plus récentes déclarations d’Emmanuel Macron avant le mois d’août, pendant lequel tout s’arrête en France, sont tout à fait claires. Le gouvernement français restera fermement sur ses positions, et les mesures liberticides annoncées se mettront en place (cela a d’ailleurs commencé).

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le gouvernement français adoptera vis-à-vis des manifestations et protestations la même attitude que celle qu’il avait adoptée vis-à-vis du mouvement des gilets jaunes : l’indifférence et le mépris. Et si cela lui semble nécessaire, il recourra à la violence policière et, éventuellement aux violences antifa. Il peut disposer de médias aux ordres et d’une population majoritairement soumise.

Les débats ont été réduits de manière débile et caricaturale à une supposée opposition entre «pro-vaccins» et anti-vaccins», alors que la question essentielle est ailleurs et concerne la liberté de choix, question presque totalement escamotée.

La France avait amorcé un glissement vers un fonctionnement de régime autoritaire il y a dix-huit mois. Elle va rester dans le cadre de ce fonctionnement.

On peut s’attendre à ce que, comme cela se disait au début de la pandémie, «plus rien ne soit comme avant» et à ce que le changement liberticide enclenché soit durable.

Des psychologues expliquent depuis longtemps que la peur, tout particulièrement la peur de la mort, est un remarquable moyen d’obtenir docilité et obéissance, et la peur de la mort a été fort bien utilisée par Macron, et elle fonctionne.

Des psychologues expliquent depuis tout aussi longtemps qu’une propagande intensive et omniprésente produit des effets remarquables et peut parvenir à imprégner les cerveaux de populations entières, et une propagande intensive et omniprésente a produit ses effets sur une large part de la population française.

L’interdiction de l’hydroxychloroquine, l’utilisation du Rivotril à des fins d’euthanasie, les décisions ineptes et monstrueuses prises par Macron, Véran, le pseudo «conseil scientifique» sont oubliées et effacées. Des sites de veille totalitaire tels l’abominable Conspiracy Watch veillent à ce qu’aucune information digne de ce nom ne soit énoncée. Un ou deux panneaux antisémites dans les manifestations sont utilisés pour traiter tous les manifestants de vils antisémites (alors que rien n’est fait pour arrêter la diffusion de textes antisémites virulents dans toutes les librairies islamiques du pays).

On peut prévoir qu’il n’y aura quasiment pas de campagne électorale et Macron sera vraisemblablement réélu dans huit mois. Tous les moyens seront utilisés à cette fin.

Quiconque parlait de la grande réinitialisation il y a un an et demi était aussitôt traité de complotiste, et quiconque en parle aujourd’hui est aussi traité de complotiste, avec la différence qu’aujourd’hui, quasiment plus personne ne parle de la grande réinitialisation. Il en est sans doute ainsi parce qu’elle est en marche. Voyez le nombre de dirigeants qui répètent Build back better….

Les suppressions de libertés se retrouvent à des degrés divers dans tous les pays occidentaux. La démocratie, le libre choix politique, la libre information, s’effacent dans tous les pays occidentaux où une même façon de penser l’économie, la politique, la médecine, la science, s’installe.

Une surveillance omniprésente prend forme, et internet qui, à ses débuts, était une technologie libératrice devient tout autre chose.

Parcourir la planète sans devoir fournir de multiples documents, des tests, voire un «passeport sanitaire» est devenu peu ou prou impossible, et la diminution du trafic aérien fait que les déplacements, quand on peut les effectuer, coûtent le double ou le triple de ce qu’ils coûtaient en 2019.

Des entreprises qui offraient des moyens de communiquer librement il y a quelques années à peine, Facebook, Twitter, quelques autres, commencent à ressembler au Big Brother décrit par George Orwell. Elles sont désormais plus puissantes que la plupart des gouvernements, et nombre de gouvernements leur obéissent, logiquement : nombre de gouvernements ont été mis en place par leur concours.

Les entreprises susdites ont des liens avec la Chine communiste, et nul ne semble remarquer que dans la plupart des pays occidentaux, on laisse désormais de côté le fait que la Chine a joué un rôle essentiel dans ce qui se passe, et a laissé une arme biologique se disséminer sur la planète entière.

La Chine n’est pas seule, mais elle domine et elle avance. Facebook et Twitter la respectent et travaillent avec elle. L’OMS est une succursale de la Chine.

Ce doit être dit : ce qui se passe en France fait partie d’un processus planétaire. La civilisation occidentale vit peut-être ses dernières années.

Le monde selon Klaus Schwab et Xi Jinping prend forme. Si rien n’arrête l’avancée de la grande réinitialisation d’ici quelques années, il sera le monde dans lequel nous vivrons.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading