Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 août 2021

La popularité du président est en chute libre en raison de sa stratégie catastrophique en politique étrangère.

Comme la goutte qui a fait déborder un vase déjà bien rempli, cette dernière baisse a été précédé par d’autres, dues à une lente érosion de confiance parmi les indépendants, qui semble liée à la montée en puissance du variant Delta et qui est antérieure aux problèmes en Afghanistan.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Selon les derniers sondages postérieurs au retrait d’Afghanistan, le président Biden est en grande difficulté. Suite à l’effondrement du gouvernement afghan, les troupes américaines et occidentales se sont retirées du pays dans des conditions qui défient toute logique, après 20 ans de présence discutable.

  • Un sondage Rasmussen Reports (1) montre que l’indice d’approbation du président est en baisse de 17 points par rapport à son point de départ en janvier – le plus bas qu’il ait connu depuis son entrée en fonction.

    Au total, 53 % des Américains désapprouvent les performances de M. Biden, tandis que seulement 46 % l’approuvent encore.
  • Un nouveau rapport de la Convention of States Action (2), en collaboration avec le groupe Trafalgar, montre que 69,3 % des Américains désapprouvent la gestion des opérations militaires par le président – une écrasante majorité de la population. Seuls 23,1 % l’approuvent, et 7,5 % sont sans opinion.

    Même parmi les démocrates, 48,2% le désapprouvent, contre seulement 39,8% qui approuvent la stratégie afghane de Biden.

    Parmi les électeurs du GOP, une majorité stupéfiante de 88,8 % désapprouve les actions de Biden, contre seulement 7,1 % qui les approuvent.

    Et le pire de tout, c’est que les chiffres des indépendants politiques se rapprochent davantage des chiffres du GOP, avec un total de 74,8 % de désapprobation, et 19,8 % d’approbation.

Les démocrates du Congrès se sont également élevés contre les actions du président – un fait rare et, bien que le conseiller à la Sécurité nationale Jake Sullivan ait rejeté la responsabilité de l’effondrement de l’Afghanistan sur Trump.

Les partisans de Biden sont désormais inquiets pour 2022. Ed Kilgore, du New York Magazine écrit :

“Le 46e président et ses alliés devraient probablement cesser de s’inquiéter de sa cote de popularité et se contenter de faire le maximum tant qu’ils contrôlent encore le Congrès.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.rasmussenreports.com/public_content/politics/biden_administration/biden_approval_index_history
  2. https://www.thetrafalgargroup.org/news/nat-issues-afghanistan-0816/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous