Publié par Pierre Rehov le 5 août 2021

Préambule : le COVID revenant constamment dans l’Actualité en tête des nouvelles importantes, Dreuz ne peut pas éviter de couvrir le sujet. Concernant les informations, Dreuz affiche sa neutralité et ne publie que celles provenant de sources fiables et réputées. A l’inverse, les articles d’opinion reflètent le point de vue des auteurs de Dreuz et non celui de la rédaction.

Un nouveau rapport analysant le statut vaccinal des résidents du sud-ouest de Washington hospitalisés pour le COVID-19 montre que la vaccination est capable de réduire le risque d’hospitalisation jusqu’à 90 %.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

L’analyse a montré que le risque d’être hospitalisé pour le COVID-19 était réduit de 90 % pour les résidents du sud-ouest de l’État de Washington âgés de 65 ans et plus qui étaient complètement vaccinés.

  • Les personnes sont considérées comme totalement vaccinées deux semaines après avoir reçu la deuxième dose des vaccins Pfizer ou Moderna, ou deux semaines après avoir reçu la dose unique du vaccin Johnson & Johnson.
  • Les personnes sont considérées comme partiellement vaccinées si elles ont reçu au moins une dose mais ne sont pas encore complètement vaccinées.

« Ce rapport montre à quel point les vaccins COVID-19 sont efficaces pour prévenir les maladies graves pouvant entraîner une hospitalisation », a déclaré le Dr Steven Krager, responsable adjoint de la santé pour les comtés de Cowlitz, Clark, Lewis, Pacific, Skamania et Wahkiakum.

« Compléter la série de vaccinations fournit la plus grande protection, mais même ceux qui ne sont pas encore complètement vaccinés reçoivent une certaine protection du vaccin. »

  • Le rapport a également examiné le statut vaccinal des résidents âgés de 45 à 64 ans qui ont été hospitalisés pour le COVID-19. Cependant, moins de 10 résidents entièrement vaccinés de ce groupe d’âge ont été hospitalisés pour le COVID-19, ce qui a rendu impossible le calcul d’une estimation statistiquement stable.
  • Les données sur les hospitalisations ont montré que 91 % des résidents hospitalisés âgés de 45 à 64 ans n’étaient pas vaccinés. À titre de comparaison, 49 % de la population de cette tranche d’âge dans la région n’étaient pas vaccinés.

L’analyse a porté sur les résidents des comtés de Cowlitz, Clark, Lewis, Pacific, Skamania et Wahkiakum qui ont été hospitalisés pour le COVID-19 du 22 mars au 27 juin 2021.

« Les vaccins COVID-19 sont très efficaces, mais ils ne sont pas parfaits. Un petit nombre de personnes entièrement vaccinées peuvent encore contracter le COVID-19 », a déclaré le Dr Alan Melnick, responsable de la santé pour les comtés de Cowlitz, Clark, Lewis, Pacific, Skamania et Wahkiakum.

« Mais ces données montrent que ceux qui sont vaccinés sont beaucoup moins susceptibles d’être hospitalisés à la suite de leur maladie. Se faire vacciner constitue la meilleure protection. »

Le rapport a été compilé par les services de santé et les services sociaux du comté de Cowlitz. D’autres services de santé du sud-ouest de l’État de Washington se sont associés au comté de Cowlitz pour ce projet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Le rapport complet est disponible en ligne et peut être consulté ici : https://www.co.cowlitz.wa.us/DocumentCenter/View/23456/7272021-COVID-19-Hospitalization-Rates-in-SW-Washington-by-Age-and-Vaccination-Status?bidId=

45
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz