Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 septembre 2021
Manifestation pour la liberté “Freedom Rally” : “Protégez mes droits, je protégerai ma santé !”

Caleb Wallace, un Texan qui a participé à l’organisation du “Freedom Rally” et d’autres manifestations contre les restrictions liées à la pandémie, est décédé du COVID-19. Il avait 30 ans. Il est mort en homme libre. Libre des restrictions gouvernementales, libre de la dictature sanitaire.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Vers 15 heures, samedi 28 août, sa femme Jessica Wallace, mère de trois enfants, et d’un quatrième dans quelques semaines, a annoncé que son mari était décédé après avoir souffert plusieurs semaines contre le coronavirus.

“Caleb est décédé paisiblement. Il vivra pour toujours dans nos cœurs et nos esprits”, a-t-elle déclaré sur la campagne GoFundme de la famille (1).

Depuis le 8 août, il était inconscient et sous sédatif dans une unité de soins intensifs du centre médical Shannon, à San Angelo, au Texas, sa ville. Un ventilateur mécanique pompait de l’oxygène frais dans ses poumons, qui avaient été endommagés par le virus. Sous sédatif mais libre. Libre de vivre selon ses choix. Sous ventilateur mécanique, mais fidèle à sa conviction que lui et lui seul a le droit de décider pour sa santé.

Jessica et Caleb Wallace, entourant leurs trois filles : Kate, Aubrey et Brooke

“Avec si peu de preuves que les masques ont fonctionné pour qui que ce soit, quels ont été les avantages des confinements et des masques ? Je vous dis qu’il y a ZERO bénéfice à cette pratique continue”, a-t-il écrit au système scolaire de San Angelo, Texas, le 10 avril 2021 (2).

Selon le San Angelo Standard-Times, Wallace a lutté contre le virus pendant des semaines. Il était “inconscient, ventilé et fortement sédaté” depuis le 8 août. Sa femme a déclaré qu’il avait commencé à ressentir les premiers symptômes le 26 juillet.

Le 26 juillet, explique Jessica, mon mari a commencé à ressentir les symptômes du coronavirus : essoufflement, forte fièvre et toux sèche. Ces symptômes se sont aggravés le jour suivant.

Chaque fois qu’il commençait à tousser, cela se transformait en une quinte de toux, et il était alors complètement à bout de souffle”, a déclaré Jessica.

Jessica a déclaré au Standard-Times que son mari avait d’abord refusé de subir un test de dépistage du COVID et qu’il s’était plutôt tourné vers des remèdes maison pour combattre le virus, notamment de fortes doses de vitamine C, de zinc, d’aspirine et d’Ivermectin.

“Il ne voulait pas voir un médecin, car il ne voulait pas faire partie des statistiques de tests COVID”, a expliqué sa femme.

Caleb me disait, ‘Tu sais que les masques ne vont pas te sauver’, mais il comprenait que je veuille en porter. Cela me réconforte de savoir que peut-être, juste peut-être, je protège quelqu’un ou je me protège moi-même.”

A l’occasion de la fête du 4 juillet 2020, Wallace avait organisé une manifestation pour la liberté et contre la tyrannie du Covid. Il n’avait aucune confiance dans la version officielle de la science sur le Covid, et encore moins sur le vaccin.

“La liberté de choix doit faire son retour dans notre société, et quel meilleur jour pour exercer nos droits et manifester notre frustration, que le 4 juillet”, a déclaré Wallace lors du Freedom Rally.

Wallace ne croyait pas que le masque protégeait, il ne portait pas de masque. Il pensait que le confinement ne servait à rien, en prenant exemple de la Suède et de la Norvège. Il refusait que l’Etat veuille gérer de sa santé. Il est mort avec ses convictions, en homme libre jusqu’au bout.

“J’apprécie tout le monde, le bon comme le mauvais. Vous avez tous le droit de penser ce que vous pensez, de la même manière que Caleb s’est battu pour ses convictions. C’était un homme imparfait mais il aimait sa famille et ses petites filles plus que tout”, a déclaré Jessica.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://www.gofundme.com/f/wallace-household-bills
  2. https://sanangelolive.com/news/live-thought/2021-04-10/opinion-saisd-rescind-all-covid-related-policies-immediately

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading