Publié par Gertrude Lamy le 3 septembre 2021

Source : Infochretienne

Les restes des trois premiers martyrs catholiques sud-coréens ont été retrouvé près de Jeonju, au sud de Seoul. Ils avaient été assassinés au XVIIIe siècle pour avoir refusé de renoncer à la foi chrétienne. 

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

La découverte des restes des trois premiers martyrs chrétiens sud-coréens a été annoncée hier, mercredi 1er septembre, lors d’une conférence de presse tenue par le diocèse de Jeonju rapporte AsiaNews.

Grâce à des recherches archéologiques à des tests ADN, il a été possible de confirmer que les restes appartenaient à Paul Yun Ji-chung, James Kwon Sang-yeon et Francis Yun Ji-heon.

Les deux frères Paul Yun Ji-chung et Francis Yun Ji-heon ainsi que leur cousin James Kwon Sang-yeon appartenaient à une famille noble de Jeonju. C’est Paul Yun Ji-chung , l’aîné des frères Yun qui s’est d’abord converti au christianisme. Obéissant à l’ordre de l’évêque Gouvéa de Pékin qui avait interdit le culte des ancêtres dans les territoires sous sa juridiction, il détruisit l’autel familial en 1791.

Une histoire qui fit grand bruit à son époque. Il fut alors arrêté avec son cousin James Kwon Sang-yeon. Tous deux furent tués le 8 décembre 1791 pour avoir refuser d’abandonner la foi chrétienne. Dix ans plus tard, son petit frère Francis Yun Ji-heon mourut également « pendu et découpé » lors d’une vague de persécution à l’égard des chrétiens.

Les trois hommes ont été parmi les premiers catholiques à trouver la mort à cause de leur foi en Corée du Sud. À cette époque, le gouvernement craignait la propagation du catholicisme dans une nation à l’idéologie basée sur le confucianisme, d’après le nom du philosophe Confucius.

Lire la suite sur Infochretienne

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz