Publié par Pierre Rehov le 15 septembre 2021

Plus de 300 législateurs d’Europe et d’Amérique du Nord ont appelé les démocraties à mettre fin au parti pris des Nations unies contre Israël, dans une pétition publiée lundi par l’Institut transatlantique AJC.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.


En 2020, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté 17 résolutions contre Israël et seulement six résolutions contre six des 192 autres États membres pour des violations des droits de l’homme, et 21 % des résolutions du Conseil des droits de l’homme de l’ONU portent uniquement sur Israël, qui est le seul pays à avoir un point permanent à l’ordre du jour, souligne la lettre. Israël est également le seul pays à avoir été rappelé à l’ordre pour des violations présumées des droits des femmes par le Conseil économique et social des Nations unies.

« Nous, 312 législateurs des deux côtés de l’Atlantique et de tous les partis, appelons les États membres de l’UE et les autres démocraties à contribuer à mettre fin à la discrimination systématique d’Israël à l’ONU », indique la lettre.

« Dans le contexte de la montée de l’antisémitisme mondial, la condamnation incessante, disproportionnée et rituelle du seul État juif du monde à l’ONU est particulièrement dangereuse et doit enfin cesser », ajoute la lettre.

« Israël mérite l’attention et l’examen, comme toutes les autres nations. Mais il mérite également un traitement égal – rien de plus, rien de moins. »

Manifestations en faveur d’Israël, de la paix et contre le terrorisme palestinien.

Les 312 parlementaires ont appelé les États membres de l’UE et les autres démocraties à voter contre les résolutions anti-israéliennes excessives de l’AG et des autres organes de l’ONU, à essayer d’abolir le point permanent de l’ordre du jour du CDH contre Israël, et à travailler à la dissolution des comités et programmes discriminatoires de l’ONU spécifiquement formés contre Israël.

La lettre a été signée par des législateurs de différents partis aux États-Unis, en Israël, au Canada, au Royaume-Uni, en Norvège et en Suisse, ainsi que par des États membres de l’Union européenne (Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne et Suède). Plusieurs ministres grecs figurent parmi les signataires.

Le Transatlantic Institute de l’AJC, basé à Bruxelles, promeut les relations entre les États-Unis, l’Union européenne et Israël en engageant les décideurs européens dans les institutions de l’UE, l’OTAN et le secteur civil.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

https://www.jpost.com/bds-threat/hundreds-of-legislators-call-on-un-to-stop-israel-discrimination-679318

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz