Publié par Pierre Rehov le 26 septembre 2021

Vendredi 24 septembre, Sidney Powell, Sidney Powell, P.C., et Defending the Republic, Inc. ont déposé une demande reconventionnelle contre Dominion Voting Systems, alléguant qu’elle a abusé de la procédure légale dans son procès contre les défendeurs Powell.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Par le biais de cette demande reconventionnelle, Powell soutient que Dominion a intenté ce procès contre elle, son cabinet d’avocats et Defending the Republic, Inc. (l’association à but non lucratif dont elle est la présidente et la fondatrice), pour la punir de s’être exprimée, pour salir sa réputation et porter atteinte à sa crédibilité, pour détourner l’attention du public de la vérité sur la fraude électorale et pour la punir d’avoir attiré l’attention sur les vulnérabilités des machines et des logiciels de Dominion.

Plus précisément, la plainte met en évidence les moyens mis en œuvre par Dominion pour faire taire ses détracteurs, empêcher toute discussion négative sur l’entreprise et dissimuler des faits préjudiciables concernant ses propres brevets et son manuel d’instructions. Comme l’explique la demande reconventionnelle, ces documents prévoient expressément l’accès à distance aux résultats des élections en temps réel, l’accès à distance pour statuer sur les votes ou les inverser, la suppression des journaux d’audit et des votes, ainsi que d’autres vulnérabilités, qui sont des caractéristiques des machines Dominion.

La demande reconventionnelle de Powell affirme que, dans le but d’éviter que ces faits sous-jacents n’apparaissent dans le dialogue public, Dominion a développé une stratégie de relations publiques par le biais du contentieux. Dans le cadre de sa campagne de « guerre juridique », Dominion a engagé des poursuites de plus d’un milliard de dollars contre différents défendeurs à des moments critiques et stratégiquement planifiés. Elle a également envoyé plus de 150 lettres d’interdiction de conservation à ceux qui critiquaient Dominion de quelque manière que ce soit, y compris des témoins, des experts et même des clients de Sidney Powell, P.C. L’objectif de Dominion était simple : faire taire la presse négative, changer le récit public en faveur de son attaque de 1,3 milliard de dollars contre Sidney Powell et dissimuler la vérité sur les vulnérabilités de la fraude de la machine Dominion lors des élections.

Powell commente ainsi : « Le dépôt ( de plainte )d’aujourd’hui démontre les efforts considérables déployés par Dominion pour supprimer la vérité, intimider ceux qui se sont élevés contre la société et étouffer la liberté d’expression. Je reste fidèle à ma conviction que les résultats de l’élection de 2020 étaient entachés de fraude par le biais des systèmes de vote électronique, et la vérité éclatera. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz