Publié par Magali Marc le 1 septembre 2021

Les militaires américains ont dû abandonner en Afghanistan de nombreux chiens qui risquent de subir un sort horrible aux mains des Talibans. 51 d’entre eux sont sous contrat avec l’armée. Des organisations telles que l’American Humane, la Kabul Small Animal Rescue (KSAR) et la Veteran Sheepdogs of America s’efforcent de réduire les formalités administratives et de collecter des fonds afin de transporter au moins les 51 chiens en lieu sûr.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Brandon Morse, paru sur le site de RedState, le 31 août.

****************

Joe Biden a aussi abandonné nos chiens soldats, et les organisations se démènent pour les aider à échapper à un sort terrible

Les chiens ne sont peut-être pas des êtres humains, mais lorsqu’ils servent, ils sont d’aussi bons soldats que les humains.

Selon certaines informations, le président Joe Biden a abandonné les chiens qui travaillaient aux côtés de nos militaires en Afghanistan.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Un tweet de la Human Society a révélé que des chiens de travail sous contrat qui ont servi dans notre armée ont été abandonnés à un sort horrible impliquant probablement la torture et la mort aux mains des Talibans :

«Je suis bouleversée par les informations selon lesquelles le gouvernement américain se retire de Kaboul et laisse derrière lui de courageux chiens de travail sous contrat de l’armée américaine qui seront torturés et tués par nos ennemis. Ces chiens courageux font le même travail dangereux et salvateur que nos chiens de travail militaires, et méritaient un bien meilleur sort que celui auquel ils ont été condamnés », a déclaré Robin Ganzert, présidente et directrice générale de l’organisation American Humane, dans un communiqué.

Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi.

Selon Mme Ganzert, American Humane est « prêt non seulement à aider au transport de ces soldats K-9 (NdT; prononcé ca-nine) sous contrat vers le sol américain, mais aussi à leur fournir des soins médicaux à vie. »

D’abord, dans la culture afghane, les chiens sont considérés comme impurs. À en juger par la façon dont les Talibans traitent les personnes qui travaillent avec les Américains, il est horrible de ne serait-ce qu’envisager ce qu’ils feraient aux chiens qui travaillent avec les soldats américains pour accomplir leurs tâches. Ce fait rend la décision de l’Administration Biden encore plus inadmissible.

Laisser à leur sort les Américains et les Afghans qui ont servi les objectifs américains, ainsi que les chiens qui nous ont aidés, restera comme l’une des décisions les plus odieuses qu’un président ait jamais prises.

De plus, laisser ces chiens piégés et abandonnés dans des cages est tout simplement cruel.

Même si ces chiens n’étaient que des contractuels et non des militaires à part entière, cela ne les rend pas moins importants. Il est probable que leurs maîtres les auraient ramassés et placés dans n’importe quel espace disponible afin de les ramener chez eux.

« Nous demandons au Congrès de prendre des mesures pour classer les chiens de travail sous contrat au même niveau que les chiens de travail militaires. Ne rien faire de moins est un manquement à l’humanité et une condamnation de nous tous », a ajouté Mme Ganzert.

Il est peu probable que nous parvenions à évacuer tous les animaux qui le méritent et que certains de ces animaux loyaux connaissent un sort terrible, mais des organisations travaillent d’arrache-pied pour faire venir le plus grand nombre possible d’animaux en sol américain.

Une organisation connue sous le nom de Kabul Small Animal Rescue (KSAR) travaille dur pour évacuer, non seulement le personnel, mais aussi les animaux dont elle a la charge.

Le KSAR dit être en contact avec ceux qui peuvent l’aider, mais demande instamment aux Américains de contacter leurs représentants afin de faire ce qui peut être fait afin que les animaux soient évacués par avion.

Une organisation appelée Veteran Sheepdogs of America semble également s’efforcer de réduire les formalités administratives et de collecter des fonds afin de transporter 51 chiens en lieu sûr et de s’occuper d’eux entre-temps.

Encore une fois, rien de tout cela n’aurait dû se produire et l’évacuation aurait pu se passer plus facilement. Nous avons tout abandonné, des personnes aux armes, et maintenant nous pouvons ajouter des animaux loyaux à la liste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Redstate

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz