Publié par Magali Marc le 4 septembre 2021

Le 2 septembre, le Sénateur Joe Manchin (Démocrate de la Virginie occidentale) a écrit une lettre d’opinion dans le Wall Street Journal, dans laquelle il explique pourquoi il n’acceptera pas de voter en faveur du projet de loi budgétaire de «réconciliation» de 3,5 mille milliards de dollars proposé par les Démocrates. Comme les sénateurs sont à 50/50 Démocrates contre Républicains, la moindre défection empêche l’adoption d’un projet de loi et cela rend furieux les gauchistes du Parti qui cherchent un moyen de punir M. Manchin. Étant donné que la Sénatrice démocrate, Kyrsten Sinema, rejette également ce projet de loi, c’est un morceau majeur de l’agenda démocrate qui risque de partir en fumée.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Bonchie, paru sur le site de RedState, le 2 septembre.

************************

Joe Manchin démolit l’agenda des des Démocrates et cause la panique de l’extrême-gauche

J’ai souvent critiqué durement le Sénateur Joe Manchin, pour de bonnes raisons. La plupart du temps, il s’est présenté comme un modéré inébranlable afin de conserver son siège en Virginie-Occidentale (un État où les électeurs votent majoritairement républicain), et a fini par céder au leadership démocrate sur les questions importantes dès qu’il arrivait à Washington.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Pourtant, je dois lui reconnaître un certain mérite.

Soumis à l’immense pression de l’extrême-gauche de son parti, y compris les dirigeants Chuck Schumer et Nancy Pelosi, Joe Manchin semble redresser l’échine. Je ne dis pas qu’on peut lui faire confiance, mais pour l’instant, c’est bon signe.

Aujourd’hui (le 2 septembre), M. Manchin a écrit une lettre d’opinion dans le Wall Street Journal, dans laquelle il annonce qu’il n’acceptera pas le budget de réconciliation massif, irresponsable et liberticide de 3,5 mille milliards de dollars proposé par les Démocrates. Il préconise plutôt de prendre une pause afin de considérer la possibilité de réduire les dépenses. Il a écrit :

« Notre pays est confronté à un ensemble de défis sans précédent et en rencontrera inévitablement d’autres à l’avenir. Pourtant, certains membres du Congrès sont étrangement convaincus qu’il existe une réserve infinie d’argent pour faire face à n’importe quelle crise actuelle ou future, et que le fait de dépenser des milliards n’aura aucune conséquence négative pour l’avenir. Je ne suis pas d’accord.
Une économie en surchauffe a imposé une coûteuse «taxe d’inflation» à chaque Américain de la classe moyenne et de la classe ouvrière. À 28,7 mille milliards de dollars, et cela va en augmentant, la dette nationale a atteint un niveau record. Au cours des 18 derniers mois, nous avons dépensé plus de 5 000 milliards de dollars en réaction à la pandémie du coronavirus. Aujourd’hui, les leaders démocrates du Congrès proposent d’adopter le plus grand projet de loi de dépenses de l’histoire sans tenir compte de l’inflation croissante, de la dette écrasante ou de l’inévitabilité des crises futures. Ignorer les conséquences fiscales de nos choix politiques créera un avenir désastreux pour la prochaine génération d’Américains.
»

Il est certain que ce sont là des propos ambigus, mais je pense que l’utilisation par Joe Manchin de la question de l’inflation, qui est un problème majeur et écrasant pour la classe moyenne, est stratégique.

Il sait que son parti n’a pas de réponse à ses préoccupations, il peut donc les défier sans inquiétude, et cela lui donne le raisonnement dont il a besoin pour demeurer ferme. Souvenez-vous qu’ il est un sénateur de la Virginie-Occidentale et il a indiqué qu’il pourrait vouloir se représenter au poste de gouverneur un jour. Il n’a rien à gagner et tout à perdre en cédant au flanc gauche du parti.

Il ne semble pas non plus qu’il soit le seul à résister, puisque la Sénatrice Kyrsten Sinema continue également de rejeter le projet de loi budgétaire dit «de Réconciliation ».

Tandis qu’il essaie, au moins, de rassurer son parti en utilisant des arguments raisonnables, Mme Sinema continue de faire ce qui lui plaît et cela rend fous ses détracteurs gauchistes.

Tout cela fait grincer des dents l’extrême-gauche qui s’agite désespérément afin de trouver un moyen de punir M. Manchin.

En tant que Républicain, rien ne me paraîtrait plus amusant que de voir le chef de la majorité démocrate, le Sénateur Schumer, et les dirigeants démocrates vouer aux gémonies le Sénateur Manchin.

Mais je crois qu’ils se rendent compte qu’ils n’ont pas les bonnes cartes en main, et qu’agir comme s’ils les avaient, ne ferait que pousser M. Manchin à changer de parti et à remettre la majorité du Sénat au GOP.

C’est le problème de l’extrême-gauche démocrate. Ils veulent gouverner en tant que super-majorité, mais ils sont loin d’avoir le nombre de congressistes nécessaire pour y arriver. Les méchants tweets d’Alexandria Ocasio-Cortez n’y changeront rien. Leur frustration est palpable, mais Joe Manchin n’a aucune raison de chercher à leur faire plaisir.

Une stratégie intelligente consisterait à lui passer de la pommade tout en essayant de lui soutirer un appui quelconque.

Mais personne n’a jamais accusé l’extrême-gauche d’être intelligente. Alors les gauchistes gémissent sur Twitter. C’est une bonne nouvelle pour les conservateurs fiscaux, car cela poussera probablement Joe Manchin dans ses derniers retranchements.

En fin de compte, je suis sûr qu’il acceptera un certain niveau de dépenses qui ne sera pas au goût des Républicains. Mais lorsque vous n’avez pas la majorité au Congrès, vous prenez les victoires là où vous pouvez.

Ce serait une victoire majeure si Joe Manchin réussissait à limiter les dégâts. Espérons qu’il tiendra bon.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Redstate

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz