Publié par Ftouh Souhail le 8 septembre 2021

Suite à mes positions politiques contre le mouvement Hamas palestinien de Gaza, durant la période de la confrontation avec Israël en mai 2021, un groupe d’avocats tunisiens islamistes a initié une plainte anti-terroriste contre moi devant le district judiciaire du tribunal de Première Instance de Sousse, en Tunisie.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Ils ont utilisé une loi qui est supposée lutter contre le terrorisme islamique pour défendre le Hamas palestinien. Ils ont basé leurs plaintes sur cette loi anti-terroriste pour défendre justement les djihadistes du Hamas.

Ils ont considéré mon soutien au droit légitime d’Israël de se défendre comme une sorte de soutien au terrorisme.

La police tunisienne de Sousse a accepté ladite plainte qui considère le soutien d’Israël comme une forme d’apologie pour le terrorisme au sens de l’article 31 de La loi antiterroriste du 25 juillet 2015.

Ce détournement de l’utilisation de la loi constitue une première en Tunisie.

Je me suis exprimé pourtant, contre un mouvement terroriste, contre l’envoi de roquettes sur la population de Jérusalem par le Hamas le 10 mai 2021. Au total environ 4000 roquettes ont été tirées en direction d’Israël depuis Gaza durant les 11 jours de conflit entre l’armée israélienne et le mouvement islamiste palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

Des avocats islamistes de la ville de Sousse ont réussi à convaincre la justice pour emmètre un mandat national d’arrêt contre ma personne.

Le 15 mai 2021, un avocat islamiste de Sousse Mohamed Lamine Latrceh, avait publié un post dénonçant que le gouvernement tunisien qui ne réagit pas envers mes positions contre le Hamas.

Aujourd’hui, moi qui défends depuis 2007 la paix avec Israël et la normalisation des relations avec l’État juif, je me retrouve poursuivi par une loi qui est conçue pour lutter contre ces groupes islamistes comme le Hamas, classé terroriste dans la majorité des pays, notamment des pays arabes modérés.

Malgré le fait que je réside au Canada, ils ont fait leurs démarches dans la ville de Sousse, où je n’ai aucun lien, ni attachement, ni adresse. Un mandat de recherche a été lancé contre moi le 24 mai 2021 sur l’ensemble du territoire tunisien.

Rapidement, l’appareil policier et judiciaire a accepté la plainte des islamistes, en émettant ce mandat de recherche le 24 mai 2021. Mon avocate a été empêchée jusqu’ici de prendre connaissance du dossier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

20
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz