Publié par Magali Marc le 27 septembre 2021

Les médias de masse anti-Trump se sont réjouis un peu vite à l’idée que selon la firme d’experts informaticiens, les bulletins de vote sur papier re-comptés à la main correspondaient à ceux comptés par les machines. Sauf qu’ils ont eu tort de conclure aussi vite que l’audit de Maricopa prouve la victoire de Joe Biden en Arizona. En vérité, le rapport décrit de nombreuses et énormes irrégularités. La marge de la victoire de Joe Biden n’était que de 10 457 voix, donc la présence de 57 734 bulletins de vote qui n’ont pas été comptés correctement montre qu’il n’a pas gagné.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 26 septembre.

*****************************

C’est une fausse nouvelle que l’audit de Maricopa prouve la victoire de Joe Biden

Mis à jour : Le document de la firme Cyber Ninjas n’est pas définitif. J’ai ajouté une clarification dans l’article afin de refléter ce fait.

Les Démocrates se pavanent parce que le rapport «final» de l’audit de la firme Cyber Ninjas, en Arizona, a montré que « le décompte manuel final de l’auditeur – qui a mené une quadruple vérification de chacun des 2,1 millions de bulletins – correspond au décompte officiel des machines du comté de Maricopa ».

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Grosse jubilation chez les journaleux !

Sauf que pour ceux qui se plaignent des irrégularités de l’élection de 2020, la question n’a jamais porté sur les erreurs de comptage. Il s’agissait plutôt de l’affirmation selon laquelle un nombre démesuré de bulletins dans la pile de Joe Biden ne provenaient pas de vraies personnes.

Au lieu de cela, ils auraient été falsifiés – et l’audit confirme que près de 60 000 bulletins ont été comptés à tort, ce qui pourrait facilement faire passer le vote du Collège électoral de l’Arizona de Joe Biden à Donald Trump.

Pas étonnant que Cyber Ninjas dise que le résultat électoral en Arizona n’aurait pas dû être certifié.

Deux documents sont en cause ici, dont l’un est une prétendue version finale du résumé de Cyber Ninjas, sur laquelle je reviendrai dans un instant, et l’autre est une lettre d’accompagnement que Karen Fann, la présidente du Sénat de l’Arizona, a envoyée à Mark Brnovich, le procureur général de cet État..

J’ai cité ci-dessus un extrait de la lettre d’accompagnement de Mme Fann, qui présente la conclusion insignifiante selon laquelle le comptage manuel correspond au comptage automatique. C’est ce dont se vantent les médias (y compris Fox, qui, vous vous en souvenez peut-être, a été la première chaîne à annoncer que l’Arizona avait voté pour Joe Biden).

Cependant, la même lettre, dans un petit salut à l’honnêteté, souligne également les problèmes systémiques de sécurité des élections. Les cinq points peuvent être résumés ainsi :

  • 1) les bulletins de vote par correspondance n’ont pas été correctement vérifiés,
  • 2) les listes électorales ne correspondent pas aux bulletins de vote et contiennent des doublons et des personnes décédées,
  • 3) des amateurs supervisaient la technologie et les machines électorales qu’ils ne comprenaient pas et utilisaient mal,
  • 4) des sociétés privées avaient les mots de passe des machines à compter les votes, et
  • 5) les responsables électoraux ont supprimé des documents, ce qui a rendu impossible un audit vraiment précis (ou, en termes juridiques, ils ont délibérément soustrait des preuves, ce qui, je suppose, pourrait être illégal en vertu des exigences de la loi, selon lesquelles toutes les données de vote doivent être conservées pendant 22 mois après une élection).

En d’autres termes, même si les bulletins de vote sur papier comptés à la main correspondaient à ceux comptés par les machines, il y a eu des irrégularités énormes et dangereuses dans cette élection.

Mais il y a plus ! – et c’est la partie vraiment importante car elle montre le Grand Mensonge. Comme l’a noté un article de The Gateway Pundit, un prétendu projet final du résumé de l’audit réel annonce que « l’élection présidentielle de 2020 avait 57 734 bulletins de vote qui n’auraient pas dû être comptés et qui auraient dû être mis de côté, examinés ou supprimés. » (https://www.thegatewaypundit.com/2021/09/not-making-headlines-az-forensic-audit-summary-money-quote-57734-ballots-known-issues-6-times-margin-victory-election-not-certified/)

Si l’on considère que la marge de la victoire de Biden n’était que de 10 457 voix, la présence de 57 734 bulletins de vote qui n’ont pas été comptés correctement est très pertinente. Et c’est là que nous arrivons aux informations d’audit réelles de la firme Cyber Ninjas. Leur lettre ne dit pas que tout va bien et que Biden a certainement gagné.

Au contraire, ayant trouvé des bulletins nuls en nombre plus de cinq fois supérieur à la «victoire» de Biden, la conclusion de l’audit est que « l’élection ne doit pas être certifiée et les résultats rapportés ne sont pas fiables ».

Les problèmes électoraux que la lettre de Mme Fann a ignorés remontent au vote par correspondance (encore une fois, une invitation à la fraude) et à une mauvaise gestion de l’inscription des électeurs (rappelez-vous que les Démocrates combattent régulièrement les efforts visant à nettoyer les listes électorales). En raison de ces problèmes, les experts informaticiens de Cyber Ninjas ont écrit :

« 57 734 bulletins de vote présentant des problèmes sérieux ont été identifiés dans l’audit. Ces problèmes comprennent l’inscription incorrecte des électeurs, des votes incorrects et des divergences dans l’inscription. Il s’agit d’une estimation prudente, car d’autres problèmes identifiés n’ont pas été quantifiés ni inclus dans ce total, ce qui donne probablement un nombre beaucoup plus important de bulletins défectueux. Autres problèmes identifiés : inscriptions antidatées, inscriptions multiples liées au même affidavit d’électeur, électeurs non enregistrés dans une base de données commerciale, et défauts d’impression rendant des milliers de bulletins suspects. »
Le résumé analytique met en évidence de nombreux problèmes liés à l’intégrité des bulletins de vote, notamment :

  • 10 000 doubles votes ayant traversé les frontières des comtés,
  • des dizaines de milliers de votes provenant d’électeurs qui avaient déménagé et ne pouvaient pas légalement recevoir les bulletins qu’ils étaient censés avoir déposés,
  • des fichiers manquants sur le serveur du système de gestion des élections (« EMS »),
  • des bulletins de vote corrompus ou manquants sur l’EMS,
  • des registres informatiques qui ont été délibérément modifiés,
  • des bulletins dupliqués sans numéro de série,
  • des documents manquants sur la chaîne de possession,
    des anomalies statistiques dans la façon dont les bulletins ont été pliés par rapport au nombre déclaré de bulletins postaux, et une augmentation statistiquement significative du nombre de rejets de bulletins provisoires parce que des bulletins postaux avaient été déposés (ce qui suggère que les votes de certaines personnes ont été volés).

Je suppose qu’il est possible de prétendre que les conclusions de Cyber Ninjas concernant les votes non valides sont erronées, mais on ne peut pas contester le fait que la lettre de M. Fann déforme le point clé de l’audit, à savoir que les bulletins de vote par correspondance n’étaient pas valides.

Son assurance joviale devant le fait que l’ordinateur a comptabilisé tous ces bulletins de vote papier, indépendamment du fait que ces bulletins étaient frauduleux ou erronés, équivaut à une fraude par omission.

Pour citer à nouveau The Gateway Pundit, ce qui est vraiment grotesque dans tout cela, c’est que le GOP est tout à fait d’accord avec ce mensonge. L’unipartisme à Washington est réel et vous n’en faites pas partie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz