Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 septembre 2021

Voici une histoire inquiétante qui s’est produite à la fin de la semaine dernière et qui a été complètement occultée par les médias, ce qui est devenu un problème majeur, malheureusement.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Vous vous souvenez sans doute qu’en 2018, à Pittsburgh, en Pennsylvanie, 11 personnes ont été assassinées dans la synagogue Tree of Life. C’était un crime purement antisémite. Le tueur s’appelle Robert Bowers, 46 ans. Comme cette semaine marque les fêtes juives, le président Biden a eu jeudi dernier une conversation avec des dirigeants juifs et il a dit ceci au sujet de la synagogue Tree of Life :

« Je me souviens d’avoir passé du temps à la synagogue Tree of Life et d’avoir parlé avec eux, c’est tout simplement incroyable que ces choses se produisent. Cela se passe en Amérique, et je pense que ce que je veux dire, c’est que cela montre que si oublions que « plus jamais rien », ça se reproduira. Et ça ne doit pas se reproduire. »

Sauf que Joe Biden ne s’est jamais rendu à la synagogue Tree of Life. Ni après l’attentat, ni depuis son élection. Jamais. La Maison-Blanche, pour rattraper le coup, a dit que Biden faisait référence à un appel téléphonique qu’il a eu avec le rabbin de la synagogue en 2019. Soit un an après.

C’est en fait Donald Trump qui s’était rendu sur place en 2018. Bref. Là n’est pas le vrai problème.

Le vrai problème, c’est qu’un mensonge, c’est quand vous connaissez la vérité et que vous dites quelque chose de faux en connaissance de cause, en sachant que vous cachez la vérité. Et le premier réflexe, mon premier réflexe, est de penser que Biden a menti.

Oh comme je me trompais. Joe Biden n’a pas menti. Il n’a pas menti parce qu’il ne sait plus ce qu’il dit. Ni ce qu’il a fait.

Ce que je tente de vous dire, c’est que la situation de Joe Biden est bien pire qu’un mensonge. Il ne sait pas ce qui sort de sa bouche.

Il faut 10 secondes de recherche pour vérifier si Biden s’est rendu à Pittsburgh en 2018. Ni Biden, ni ses conseillers, ni ceux qui écrivent ses déclarations ne feraient intentionnellement un mensonge si facile à déceler.

Biden a dit cela par lui-même, c’est sorti de sa bouche, et son cerveau ne l’a pas attrapé.

L’homme qui dirige la première puissance mondiale ne sait plus ce qu’il dit, et il ne s’en rend même pas compte. C’est infiniment plus grave qu’un menteur invétéré.

Et l’autre chose très grave, c’est comment les médias étouffent ça. Si c’était Trump, vous savez comment ils réagiraient – vous l’avez vu – c’est à la Une de toutes les télévisions pendant trois jours. Même si Obama avait raconté quelque chose d’aussi actuellement faux, les médias en auraient parlé. Mais pour Biden, ils le couvrent, ils le couvent, ils le choient et le protègent parce qu’il a besoin de cette très épaisse muraille de protection médiatique pour survivre.

Je suppose que vous n’avez pas entendu cette histoire à la télévision. C’est sur Dreuz, et nulle part ailleurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz