Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 octobre 2021

Dans un sondage (1) réalisé à la demande de Challenges, Harris interactive a interrogé les Français sur la possibilité d’un « Grand Remplacement » en France, plus de 6 personnes sur 10 ont déclaré que cela va se produire (et selon moi, ils ne vont rien faire pour l’empêcher).

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Le Grand Replacement, un constat fait par l’écrivain Renaud Camus considéré par les médias comme une thèse conspirationniste, est décrit dans cette étude comme étant le remplacement des « populations européennes, blanches et chrétiennes menacées de disparition suite à l’immigration musulmane, en provenance du Maghreb et d’Afrique noire ».

Parmi les personnes qui ont exprimé une opinion sur cette question dans le sondage, 61 % d’entre elles pensent que cela se produira.

  • Premier problème sérieux : seulement 25 % des Français votent pour le RN. L’addition des intentions de vote pour Le Pen plus Zemmour avoisine les 30 %, ce qui laisse supposer que l’invasion africaine représente une préoccupation bien au-delà de la division politique. De fait, précise le sondeur, 72 % des sympathisants LR, 52 % des sympathisants LREM, 44 % des sympathisants PS et LFI, et 30 % des Verts pensent que le Grand remplacement va «probablement» ou «certainement» se produire. 30 % des Verts, cela me semble un chiffre très significatif, énorme même.
  • Second problème encore plus sérieux : cela veut dire que les Français vont continuer à voter pour ceux qui perpétuent cette politique qui va les remplacer. Réjouissant.

Dans le même temps, près de 7 Français sur 10, soit 67 % des personnes interrogées, se disent « inquiètes d’un tel phénomène ».

  • Ce qui m’amène au troisième problème, tout aussi préoccupant, et c’est que les Français ne sont pas dupes de la désinformation des médias, qui leur disent de ne pas croire ce que leurs yeux leur disent, mais ce que les dirigeants politiques leur expliquent, à savoir qu’il n’y a pas d’immigration, qu’il n’y a pas beaucoup de Noirs et d’Arabes en France, et que tout ceci n’est qu’un épouvantail dressé devant eux par d’abjects racistes.

Culpabilité néo-coloniale acquise ? Perte de repères ? Abandon de leur religion catholique ? Immaturité politique ? J’ai beau retourner le sujet dans tous les sens, je ne vois aucune explication autre qu’un renoncement des Français (pris dans leur globalité votante) à continuer d’exister, pour expliquer leur obstination à voter pour ceux qui creusent leur tombe et accélèrent leur remplacement, c’est-à-dire leur disparition et celle de leur culture et de leurs valeurs.

Si vous avez d’autres hypothèses, merci de m’en faire part dans vos commentaires.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. http://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2021/10/Rapport-Harris-Vague-18-Intentions-de-vote-Presidentielle-2022-Challenges.pdf

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

54
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz