Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 octobre 2021

Voici une histoire de double folie, qui se passe près de chez moi, à Westwood, quartier étudiant de Los Angeles près de l’université UCLA.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

1 Folie numéro un : l’université UCLA – elle en a légalement le droit – a escorté « manu-militari » un anesthésiste hors du centre médical de l’UCLA cette semaine, pour avoir tenté de se rendre au travail sans être vacciné contre le COVID-19, après avoir refusé de recevoir le vaccin, tandis que le département Santé de l’Etat a exigé que tous les travailleurs de l’Etat de Californie soient vaccinés Covid avant le 30 septembre.

Je dis folie car les anesthésistes passent par 12 à 14 ans d’école de médecine et de résidence et qu’ils ne peuvent pas être remplacés d’un coup de baguette magique. De ce fait, les éjecter met potentiellement en danger la vie de malades hospitalisés.

Je dis folie car l’administration de l’hôpital universitaire n’a pas tenu compte du fait qu’avant la disponibilité du vaccin, l’an dernier, le docteur Rake a mis sa vie en danger pour soigner les patients atteints du COVID, et que maintenant, ils le tiennent pour radioactif.

« L’année dernière, j’ai mis ma vie en jeu […]. Je me suis occupé des patients de COVID », a-t-il déclaré.

« Maintenant, cette année, je suis un zéro … Ils me disent, ‘Vous prenez le vaccin ou nous supprimons votre travail’. Et je suis ici pour dire non, ce n’est pas acceptable ».

2 Folie numéro deux : Le Dr Christopher Rake, dans une vidéo de lui-même se faisant escorter hors de l’UCLA Medical Plaza de Westwood, a déclaré qu’il « préfère mourir plutôt que prendre le vaccin ». C’est quoi ce délire ? Je peux totalement comprendre son refus et sa décision de tenir bon sur ses principes. Je peux comprendre qu’on veuille résister à l’autorité par respect pour sa liberté médicale et ses libertés fondamentales.

C’est ce que Rake a d’ailleurs expliqué, pour justifier sa position :

« C’est ce qui arrive quand on se bat pour la liberté », a dit l’anesthésiste dans sa vidéo.

« Ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que je suis prêt à tout perdre – travail, salaire, liberté, même ma vie – pour cette cause. »

Mais « même sa vie » ? Là, je dis folie.

Qu’il renonce à son métier, son travail, son salaire, son statut, c’est une décision très forte, que certains trouveront admirable et d’autres, stupide, mais c’est son choix et il mérite un total respect. En revanche, « sa vie » ? C’est de la folie, particulièrement dans le contexte précis d’un vaccin qui a maintenant largement démontré qu’il sauve objectivement des vies !

S’il est prêt à perdre la vie, pourquoi ne pas l’offrir à la science en se faisant injecter ce « pseudo » vaccin pour en mourir, ce qui démontra que le vaccin est mortel, et prouvera la justesse de sa démarche militante contre le vaccin ? (J’ironise).

« Ils m’escortent hors du bâtiment… C’est ce qui arrive quand on défend la liberté et quand on se présente au travail, prêt à travailler, malgré le fait qu’on ne soit pas vacciné, et c’est le prix à payer parfois », a encore ajouté le Dr Rake dans sa vidéo.

« Ceux qui ne sont pas en conformité sont soumis à une discipline progressive, y compris la restriction de l’accès aux sites de travail et la mise en congé », a déclaré un porte-parole de l’UCLA à McClatchy News.

UCLA Health a également répondu à la vidéo sur son compte Twitter, en écrivant que « les personnes non vaccinées sont plus susceptibles de contracter le COVID-19, et nous encourageons les employés à se faire vacciner. Nous adhérons à l’ordre de Santé publique de l’État qui exige que les travailleurs de la Santé soient vaccinés ou subissent des tests réguliers. »

Qu’en pensent les principales personnes intéressées, à savoir les malades hospitalisés et les employés qui côtoient l’anesthésiste ? Les médias ne le disent pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

24
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz