Publié par Guy Millière le 11 octobre 2021

Je ne sais si Éric Zemmour a des chances de devenir candidat, de mener une campagne présidentielle et d’être élu. J’aimerais le penser. Mais je sais que ce sera, le cas échéant, extrêmement difficile.

Pour être candidat à une élection présidentielle en France, il faut réunir 500 signatures d’élus d’au moins trente départements, et il ne fait aucun doute que les partis installés feront barrage autant qu’ils le peuvent. Il faut ensuite disposer de financements, et les règles en France sont très strictes, très restrictives et faites pour privilégier les partis existants, et éliminer les importuns. Si ces deux obstacles étaient franchis, il resterait les tirs de barrage menés par tous les partis politiques, tous les grands médias. Les insultes, les diffamations, les salissures fusent d’ores et déjà à un rythme intensif, et le rythme va sans aucun doute s’intensifier. Ce que je lis et ce que j’entends en regardant quelques émissions de télévision française est souvent infect.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Voir ce qui se passe est, cela dit, très intéressant et montre un vide sidéral.

Il y a une panique visible chez les politiciens professionnels et chez la plupart des commentateurs politiques qui, en dehors des insultes, diffamations et salissures ne semblent pas savoir quoi dire. Les Républicains ont des candidats potentiels incolores, inodores et sans saveur, qui sont tous les trois de pâles clones d’Emmanuel Macron (et on peut se demander, à les écouter, pourquoi ils ne l’ont pas encore rejoint), et ils profèrent des inepties qui ne peuvent que détourner d’eux nombre de leurs électeurs potentiels : ils sont en phase d’auto-élimination et leur médiocrité est consternante. Les dirigeants du Rassemblement National clament que le discours tenu par Éric Zemmour est celui tenu par le Front National depuis trente ans, mais ils savent au fond d’eux-mêmes qu’Éric Zemmour a raison lorsqu’il dit que Marine Le Pen (elle-même le sait) ne sera jamais présidente et peut tout juste servir d’épouvantail permettant de susciter un « front républicain » usé jusqu’à la corde, mais qui peut servir encore. Et ils oublient que leur programme économique est socialiste, et leur discours, depuis qu’ils ont décidé de le « recentrer » s’est édulcoré et a déçu ceux qui se tournent vers Éric Zemmour qui, lui, n’édulcore pas. Les dirigeants de gauche vocifèrent, ressemblent à un ensemble de disques rayés bons pour la casse, et semblent, en dehors de leur conversion généralisée à la religion écologique, dernière en date des réincarnations du totalitarisme marxiste, à court d’idées, et même à court d’éructations. Emmanuel Macron est toujours aussi nul et inepte, et pensait que Marine Le Pen serait son marchepied pour rester à l’Elysée, il s’ose visiblement des questions sans avoir de réponse et débite des formules creuses et vaines, comme à son habitude.

Les commentateurs eux, utilisent quasiment tous la même langue de bois : et ils tiennent des discours qui parlent de politique politicienne, sans jamais évoquer la situation réelle du pays, sans doute parce qu’ils veulent obstinément l’ignorer (pour eux parler de l’islamisation du pays, de la violence qui monte et de l’immigration est être d’« extrême droite », et à les écouter, tout ce que vit la population française est d’ « extrême droite » et bien sûr, il n’y a pas d’insécurité, mais un « sentiment d’insécurité »). Ils procèdent à des comparaisons entre Éric Zemmour et Donald Trump en se basant sur le fait qu’Éric Zemmour a été beaucoup à la télévision et que Donald Trump a été une star de la télévision américaine, et en disant que ni l’un ni l’autre ne s’appuyait sur un parti politique. Ils les traitent tous les deux de « racistes » et de « suprématistes blancs », tout en soulignant une différence, Éric Zemmour est cultivé, et Donald Trump, disent-ils, est un abruti inculte, semblable en cela à ses électeurs. Ce qu’ils laissent de côté est que Donald Trump est aussi et surtout un grand entrepreneur, que Donald Trump a pris d’assaut le parti républicain, et qu’il n’est ni « raciste » ni « suprématiste blanc » (s’ils s’intéressaient aux faits, ils verraient que le nombre de noirs et d’Hispaniques qui le soutiennent ne cesse de s’accroitre, mais ils ne s’intéressent pas aux faits et se contentent de s’abrutir en lisant le New York Times). Ce qu’ils laissent de côté aussi est que Donald Trump n’est ni abruti ni inculte, et que ses électeurs eux-mêmes ne sont ni abrutis ni incultes. Je pourrais leur conseiller un excellent livre qui décrit les gens de leur genre. Il s’appelle The Arrogance Of The French*.

Le seul point exact dans les idioties qu’ils débitent à jet continu est qu’Éric Zemmour est très cultivé, ce qui en fait un redoutable adversaire pour ceux qui lui font face et qui pour la plupart, outre le vide qu’ils incarnent, n’ont quasiment aucune culture. Ce point s’ajoute au fait que non, Éric Zemmour n’édulcore pas, ce qui en fait un adversaire plus redoutable encore. Un autre point doit être ajouté : Éric Zemmour est très courageux. Il prend des risques immenses et il l’assume. Je trouve, très sincèrement, cela admirable.

J’ajouterai que pour l’essentiel, l’analyse qu’il fait de la situation désastreuse de la France est exacte et pertinente, et que ce qu’il dit de l’islam et de l’immigration est juste. Et j’ajouterai qu’il a raison de dire que 2022 est l’ultime chance de sauver la France. J’ajouterai aussi que je ne peux pas penser que ses adversaires politiques sont ignorants et aveugles au point de ne pas voir que le désastre est là, sur tous les plans. Certains d’entre eux, ceux appartenant à la gauche, veulent le désastre et rêvent encore de reconstruire sur les décombres de ce qui fut un autre monde et une autre société. La Chine sous Mao, Cuba sous Castro, le Venezuela sous Chavez les ont fait rêver. Ils n’ont plus guère de modèle (aucun parmi eux ne se réfère à Maduro et n’envisage un voyage en Corée du Nord), mais ils avancent vers la destruction avec l’opiniâtreté des fanatiques. Ceux censés être de droite veulent être élus, c’est tout, et n’ont pas de convictions solides. Je les ai fréquentés pendant des années et je les connais trop bien.

Les solutions que propose Éric Zemmour sont des solutions de désespoir, et impliqueraient pour être mises en place de résister aux émeutes et à la guerre civile larvée qui est déjà là, et si nombre de politiciens professionnels ne proposent quasiment rien, c’est parce qu’ils n’ont rien à proposer, et parce qu’ils savent que le pays peut s’embraser et passer à une guerre civile effective. Éric Zemmour, lui, ose proposer, tout en sachant que l’embrasement peut résulter. Mais il sait que si rien n’est proposé et si rien n’est fait, c’est la mort qui gagnera.

J’ai dit ce qu’étaient mes divergences avec lui, mais je suis, si je regarde la réalité en face, un conservateur américain et pas un conservateur français (je reviendrai sur le sujet). Éric Zemmour est un conservateur français. Ce qui fait qu’il a survécu aux diabolisations, aux boycotts, aux attaques en justice (nombreuses, car la justice française est une justice politique) est, outre son talent, qu’il est gaulliste (moi pas), qu’il admire Napoléon (moi pas), qu’il a une conception du droit, de l’économie et de la politique étrangère très française, ce qui implique légicentrisme, colbertisme et realpolitik (je suis un défenseur du droit naturel tel que défini par John Locke, et Leo Strauss, un libéral hayékien en économie, et je pense qu’une politique étrangère digne de ce nom doit être guidée par des principes éthiques). Éric Zemmour est plutôt anti-américain (je ne le suis vraiment pas du tout), et très modérément pro-israélien (je suis très nettement pro-israélien). Je conserve mes divergences. Je pense qu’il a intellectuellement tort sur divers points, mais je pense que c’est parce qu’il est un conservateur français qu’il peut attirer des foules, et avoir une chance de peser dans le contexte français (je suis lucide : des positions telles que les miennes obtiendraient au mieux, dans le contexte français, cinq pour cent des suffrages : j’ai travaillé avec Alain Madelin, pour qui j’ai toujours estime et amitié).

Dans un contexte français où les intellectuels conservateurs ont quasiment tous été éliminés du paysage intellectuel (j’ai derrière moi quarante années de combat des idées, et je sais ce qui s’est passé. Un ami qui m’était très cher, aujourd’hui disparu, Jean-François Revel, m’a dit plusieurs fois dans les dernières années de sa vie : nous avons échoué, nous avons été poussés vers la marge), Éric Zemmour est, de surcroit, le seul, ou quasiment le seul, à avoir encore un auditoire et à ne pas être passé à la trappe (il parle, à juste titre, de grand remplacement, et cite Renaud Camus, mais pour noter ce seul exemple, qui invite encore Renaud Camus à la radio ou à la télévision ? Qui ne le traite pas comme s’il avait la peste ?).

Je pourrais évoquer les propos d’Éric Zemmour sur Pétain, qui ne vont cesser de se trouver cités, et qui me semblent inexacts (Pétain était antisémite, des Juifs français ont été déportés, j’en parle dans un de mes livres, et le gouvernement de Vichy était un gouvernement français tout à fait légal, car le maréchal Pétain avait reçu les pleins pouvoirs de l’assemblée élue en 1936) mais dès lors que les propos d’Éric Zemmour s’appuient sur les écrits d’Alain Michel, un rabbin qui a travaillé pour le mémorial de Yad Vashem en Israël, et dès lors qu’Éric Zemmour est juif, imaginer qu’il est antisémite et révisionniste est grotesque et répugnant, et les attaques de divers auteurs juifs contre lui en France me semblent déplacées. Sans doute aurait-il dû s’abstenir de parler de Pétain dès lors qu’il sait qu’il est entouré de gens très malveillants. Sans doute aurait-il dû éviter aussi de parler du criminel Merah et des victimes des atrocités commises par celui-ci à l’école Ozar Hatorah, ce pour les mêmes raisons, mais j’ai lu ce qu’il a écrit sur le sujet : il ne met pas du tout sur le même plan le criminel Merah et ses victimes. J’énonce ma position : les victimes juives de l’école Ozar Hatorah ont été enterrées en Israël parce qu’Eretz Israël est la terre ancestrale du peuple juif, mais aussi parce que la France a été le lieu de bien trop d’attaques antisémites pour que des Juifs puissent se reconnaitre dans la France telle qu’elle est devenue. Merah ne méritait aucune sépulture et il est absolument indécent qu’il en ait une.

Je n’ai rien d’autre à ajouter. Malgré mes divergences, malgré ses propos sur Pétain et sur Ozar Hatorah, je dis qu’Éric Zemmour est, dans le contexte actuel, le seul qui soit éventuellement à même de sauver la France. Parviendra-t-il à être candidat ? Je ne sais pas, mais je le souhaite. Parviendra-t-il à être élu ? Je dois dire que j’en doute, même si j’aimerais ne pas en douter. S’il devait l’être (je le souhaiterais aussi, au vu de la situation française), la tâche serait immense, et le combat à mener ressemblerait à une mission impossible et ferait d’Éric Zemmour le capitaine d’un navire en plein naufrage, et confronté à ce qu’on appelle ici a perfect storm, un orage parfait.

S’il est candidat, je le soutiendrai et je voterai pour lui. S’il n’est pas candidat, je m’abstiendrai, et je me dirai que la France est tout au bord de la nuit noire et va sans doute entrer dans le processus lugubre qui conduira lentement, puis de plus en plus vite, vers sa disparition.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

151
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz