Publié par Dreuz Info le 22 octobre 2021

George Orwell est l’homme que j’admire le plus. Sa connaissance de l’humain, sa compréhension, son humanité jamais prise en défaut…, m’émeuvent de plus en plus et j’ai relu 1984*, son livre le plus connu (1) Mais quand je dis que nous vivons en 1984, la réaction ne varie guère : « Mais pas du tout ! Nous vivons bien, sans contraintes, et je ne vois pas Big Brother ni la violence faite à Winston pour qu’il cesse de mettre en doute les règles imposées. »

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Il est vrai qu’on ne nous fait pas subir de mauvais traitements physiques, vrai aussi qu’il n’y a pas de Big Brother pour nous espionner jusque dans notre chambre à coucher, qu’il n’y a pas de guerre aussi mystérieuse qu’angoissante avec le reste du monde…. Pourtant, j’ose maintenir que nous vivons bel et bien en 1984 pour l’essentiel : tout le monde croit ce que l’autorité exige de croire et ceux qui ne sont pas d’accord n’ont pas droit à la parole, sont critiqués avec violence si pas démis de leurs fonctions. Et j’observe par exemple que ceux qui veulent faire réfléchir au sujet du climat sont traités de fous, ne sont pas publiés dans la presse officielle et n’ont pas droit de parole à la télévision… ont de sérieux ennuis s’ils sont par exemple professeur d’université. Et quand des hommes comme Didier Raoult critiquent les traitements actuels du covid – hyper coûteux et pas toujours efficaces – et recommandent des produits bon marché utiles en début de maladie, ils sont traités de complotistes.

Médecins pour le covid, physiciens pour le climat sont si bien ridiculisés par les médias qu’il n’est vraiment pas nécessaire de leur faire violence et ce d’autant moins que les médias obtiennent une totale soumission des citoyens. Le mot clé est bien « soumission » !

Du temps d’Orwell les médias que nous connaissons n’existaient pas et Orwell voyait la tyrannie exercée dans la Russie stalinienne, tyrannie qui obtenait la soumission totale. A notre époque la tyrannie se fait en douceur, avec la « libre » collaboration des citoyens. Winston, le héros de 1984, sera maltraité avant de dire avec conviction : « J’aime Big Brother » et de continuer son travail au « ministère de la Vérité » où les « vérités » sont continuellement mises au goût du jour , adaptées, changées, par un personnel docile…. aussi docile que les « scientifiques du climat ». Ces derniers nous font savoir vers 1990 que la terre sera brûlante en 2010, nous font savoir en 2020 qu’elle pourrait gagner entre 0,5 et 10°C vers 2100, nous présentent des graphiques aussi variés qu’insensés « montrant » l’avenir qui nous attend…. qui risque de nous attendre.

Et combien de médecins osent encore respecter le serment d’Hippocrate qui leur demande de ne pas faire de tort pour commencer et de se servir des médicaments disponibles ? Ils ne peuvent même plus prescrire la chloroquine qui est presque sans danger(2), ni l’innocente ivermectine. Ces deux produits ont l’énorme défaut de ne presque rien coûter… de ne pas enrichir Big Pharma, comme les vérités sur le climat pourraient avoir le défaut monstrueux de faire réfléchir ceux à qui on demande de se ruiner pour l’achat d’énergies décarbonées…..

Oui, George Orwell avait bien vu mais il ne pouvait évidemment pas deviner que, 50 ans après son livre, on aurait trouvé infiniment mieux que la violence pour soumettre les citoyens .

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mia Vossen pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz