Publié par Michèle Mazel le 24 octobre 2021

Les Etats-Unis, c’est bien connu, sont les meilleurs alliés de l’Etat d’Israël, et leur assistance passée en est l’illustration.

Lors de la présidence Trump, l’Amérique a reconnu la souveraineté israélienne sur le Golan puis a transféré enfin son ambassade à Jérusalem, sans parler des efforts qui ont abouti aux Accords d’Abraham.

La nouvelle administration ne fait pas preuve du même enthousiasme.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Il est vrai qu’elle est harcelée par son aile gauche, conduite par une pasionaria de la cause palestinienne.

C’est à l’instigation de cette dernière que le département d’Etat américain vient de demander des éclaircissements au ministre israélien de la Défense et ancien Chef d’Etat Major de l’armée Benny Gantz.

Ne vient-il pas de qualifier d’organisations terroristes six ONG palestiniennes « sans en avoir préalablement prévenu Washington ? ». On croit rêver.

Israël devrait-il « consulter » son allié américain avant de prendre des mesures pour assurer la sécurité de son peuple ?

Selon le ministre de la Défense, la décision a été prise par les ministères de la Défense et de la Justice sur la base de données circonstanciées recueillies par les services israéliens de sécurité et le Bureau national israélien de lutte contre le financement du terrorisme.

Benny Gantz exhorte « les pays du monde et les organisations internationales à aider dans cette lutte et à éviter tout contact avec les entreprises et les organisations qui fournissent des matériaux au terrorisme. »

Bien évidemment l’Autorité palestinienne s’est empressée de condamner avec les superlatifs de rigueur « cette calomnie fallacieuse et diffamatoire » la qualifiant « d’attaque stratégique contre la société civile palestinienne et le droit fondamental du peuple palestinien de s’opposer à l’occupation illégale d’Israël et de dénoncer ses crimes continus ».

Human Right Watch et bien entendu les Nations Unies condamnent également.

Ce qui est étonnant c’est que ces estimables organisations n’ont pas cru bon de commenter la conférence qui s’est tenue le 30 septembre à Gaza sous l’égide du Hamas.

Il s’agissait d’envisager « l’après-Israël » ou plus exactement que faire de la population juive après la défaite de l’Etat hébreu et l’établissement de l’Etat de Palestine. (sic)

Morceaux choisis [i] : S’agissant de colons juifs sur la terre palestinienne…. Un combattant doit être tué ; un [Juif] qui fuit peut être laissé seul ou poursuivi pour ses crimes, un individu pacifique qui se rend peut être [soit] intégré, soit avoir le temps de partir… Les Juifs instruits et les experts dans les domaines de la médecine, de l’ingénierie, de la technologie et de l’industrie civile et militaire devront rester [en Palestine] pendant un certain temps et ne seront pas être autorisés à partir et à emporter avec eux les connaissances et l’expérience qu’ils ont acquises en vivant sur notre terre et en profitant de sa générosité, alors que nous avons payé le prix de tout cela dans l’humiliation la pauvreté, la maladie, la privation, les meurtres et les arrestations. »

Les Organisations de protection des droits de l’homme et l’ONU, si chatouilleux d’ordinaire s’agissant « d’exactions » réelles ou imaginaires contre les Palestiniens le seraient-elles moins en ce qui concerne les Juifs ? Quant à la presse occidentale, elle n’a pas cru bon d’informer ses lecteurs. Washington pour sa part n’a pas jugé nécessaire de réagir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michèle Mazel pour Dreuz.info.

[i] Hamas Conference Plans For State After Israel ‘Disappears’ | MEMRI

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz