Publié par Pierre Rehov le 11 octobre 2021

Les responsables du comté de Maricopa ont admis jeudi avoir supprimé des données électorales qu’ils avaient précédemment omis de remettre, suite à une assignation à comparaître ordonnée par le Sénat de l’Arizona dans le cadre de son audit de l’élection 2020 du comté.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Sous les questions du représentant républicain de l’Arizona, Andy Biggs, lors d’une audience de la Chambre sur l’intégrité des élections, Bill Gates, le vice-président du conseil du comté de Maricopa, a admis que les fonctionnaires de Maricopa avaient supprimé les fichiers. Gates a déclaré que les fonctionnaires avaient d’abord archivé les fichiers, puis les avaient supprimés.

Lorsque Biggs a demandé pourquoi les fichiers archivés n’ont pas été remis à l’audit dans le cadre de l’assignation à comparaître ordonnée par le Sénat de l’Arizona, Gates a déclaré à l’audience de jeudi que c’était parce que l’assignation à comparaître ne demandait pas spécifiquement les fichiers archivés.

  • « Est-ce une pratique courante de supprimer des fichiers d’un serveur après une élection, M. Bennett ? » a demandé Biggs.
  • Ken Bennett, qui a été président du Sénat de l’Arizona et 19e secrétaire d’État de l’Arizona, a répondu : « J’espère que non. »
  • « M. Gates, êtes-vous d’accord avec cela ? » a demandé Biggs.
  • « Je dirais qu’il est approprié de conserver des fichiers, et c’est exactement ce que nous avons fait », a répondu Gates. « Les fichiers supprimés ont été discutés, et ils ont été archivés ».
  • Biggs a noté : « Vous admettez donc que vous, le comté de Maricopa, avez supprimé des fichiers du serveur après l’élection ? »
  • « Qui ont été archivés », a répondu Gates.
  • Biggs a demandé : « Oui, et donc quand vous avez communiqué les serveurs et ces informations aux auditeurs, pour commencer, ils n’avaient pas accès aux fichiers supprimés, est-ce exact ? »
  • Gates a répondu : « Ils ne les ont pas assignés à comparaître, c’est exact. »
  • Biggs a répliqué : « Donc vous ne vous êtes pas senti obligé de les remettre, c’est exact ? »
  • Gates a répondu : « Nous avons répondu à l’assignation. »

Bennett répond alors :

« Je trouve franchement risible de suggérer qu’un comté, en réponse à une assignation, puisse dire ‘nous allons supprimer les fichiers des disques durs et des matériaux que nous donnons aux auditeurs parce que nous avons ces fichiers archivés que nous n’avons pas donnés aux auditeurs lorsque l’assignation disait de remettre tous les documents liés à l’élection’ ».

Jack Sellers, président du conseil des superviseurs du comté de Maricopa, a déclaré :

« Je sais simplement que, comme l’espace est limité sur ces serveurs, lorsque vous devez organiser une autre élection, vous devez faire de la place pour les données électorales supplémentaires. »

L’enquêteur Ben Cotton a noté que des fichiers ont été supprimés par les personnes impliquées dans l’élection, la veille du jour où les machines devaient être remises à l’équipe d’audit. Cotton a noté que son équipe a pu identifier les horodatages des moments où les fichiers ont été supprimés et modifiés par les responsables du comté de Maricopa.

« Nous avons des captures d’écran de personnes du comté de Maricopa aux claviers pendant ces périodes », a déclaré Cotton.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Source : https://freepressers.com/articles/maricopa-officials-admit-deleting-election-data-after-subpoena

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz