Publié par Magali Marc le 5 octobre 2021

Selon un reportage de RedState, au cours des dernières heures de l’évacuation de l’aéroport de Kaboul, , le Général Donahue a ordonné le débarquement de tous les passagers d’un avion afin de pouvoir y charger un trophée de guerre, une Toyota Hilux. La plupart des passagers ont pu remonter à bord de l’avion, mais au moins 50 personnes, peut être 100, ont été abandonnées pour faire de la place au Hilux. Il est probable que beaucoup de ceux qui ont été ainsi abandonnés, ont été ou seront tués par les Talibans.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 4 octobre.

***************************

Un major general aurait abandonné des alliés américains à Kaboul pour emporter un souvenir

L’une des images emblématiques de la retraite honteuse de l’Amérique en Afghanistan est une photographie à vision nocturne du Général de brigade, Christopher Donahue, montant à bord d’un C-17 Globemaster III, le tout dernier parachutiste américain à quitter l’Afghanistan. La mâchoire carrée et la tête droite, il ressemblait à la personnification de ces braves Américains qui ont combattu, ont été blessés ou sont morts en Afghanistan pendant 20 ans.

RedState (un blog conservateur) cependant, a des informations exclusives selon lesquelles le Général Donahue est aussi malfaisant que les autres généraux mis en poste par les présidents Obama et Biden : il aurait fait descendre de l’avion 50 à 100 authentiques alliés américains, les abandonnant à une mort presque certaine, pour y charger un souvenir de taille, afin de le ramener chez lui.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Une photo de lui a été prise le montrant après qu’il se soit assuré que toutes les personnes sous sa responsabilité étaient en sécurité, rentrant chez elles en Amérique.

Mais selon le reportage exclusif de RedState, Christopher Donahue avait une affaire importante à régler avant de monter à bord de l’avion : il tenait à emporter un trophée – une Toyota Hilux inopérante appartenant à des Talibans, comprenant un canon antiaérien russe ZU-23 entièrement opérationnel.

Ce faisant, il violait les ordres permanents interdisant d’emporter des trophées de guerre, mais bon, les gens contournent souvent ces règles, n’est-ce pas ?

Cependant, est-ce que tous ceux qui les contournent laissent 50 à 100 alliés américains derrière eux afin de faire de la place dans l’avion pour un trophée de guerre et, pire encore, livrent apparemment leurs informations aux Talibans ? Selon les informateurs de RedState, c’est ce que Christopher Donahue a fait.

« Au cours des dernières heures de l’évacuation, selon les troupes sous son commandement et comme l’attestent les photographies et les déclarations des témoins, le Général Donahue a ordonné à tous les passagers à bord d’un avion de transport C-17 de débarquer afin qu’il puisse faire charger un souvenir dans l’avion. [Une fois le Hilux chargé, les passagers ont été autorisés à remonter dans l’avion, mais, bien sûr, il n’y avait pas de place pour tous. Selon les troupes présentes sur les lieux, au moins 50 personnes, voire 100, ont été laissées à Kaboul pour faire de la place au Hilux].
On pense que beaucoup de ceux qui ont été ainsi abandonnés, ont été ou seront tués par les Talibans, en partie à cause des informations qui auraient été fournies aux commandants talibans par le général lui-même

RedState révèle également que de multiples sources ont confirmé que les contacts du Général Donahue avec les Talibans ne se sont pas limités à leur faire des adieux.

« Ces sources affirment qu’il leur a fourni un manifeste complet des passagers à bord des vols, comprenant des informations sur les passeports, des photos et des informations biométriques sur ces passagers. Les vols comprenaient des soldats américains, des Afghans employés par le Ministère de la Défense, des éléments clés du renseignement humain (HUMINT), ainsi que d’autres candidats au SIV (Special Immigrant Visa ) et leurs familles. »

Après l’attaque du 11 septembre 2001, l’armée américaine est devenue l’institution la plus respectée du pays – une armée presque parfaitement intégrée sur le plan racial, composée de fils et de filles de l’Amérique (surtout des fils), luttant avec force contre ceux qui s’imaginaient qu’un califat mondial éatit rendu possible grâce à la mort de milliers de civils américains.

Bien sûr, Barack Obama est arrivé à la Maison Blanche et les a traité (avec mépris) de tueurs de bébés, mais la plupart des Américains savaient ce qu’il en était vraiment.

Nos militaires étaient les bons se battant contre les méchants et ils le sont toujours.

Ce sont les hauts gradés, les personnes mises en place aux plus hauts niveaux par les Administrations Obama et Biden, qui sont une bande de lâches, de corrompus, et de malfaisants – et je dis cela même si je sais que la plupart ont plus de courage physique dans leurs petits doigts que je n’en ai dans tout le corps.

Leur problème n’est pas le manque de courage physique.

C’est plutôt qu’ils n’ont apparemment aucune décence morale.

Et dans cette galerie de voyous que sont les haut gradés aujourd’hui, le Général Donahue vient de prendre la place d’«honneur».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz