Publié par Gaia - Dreuz le 19 octobre 2021

Source : Bfmtv

Pokémon, Squid Game ou encore Jurassic Park… Pour égayer un peu la présentation du fameux pass sanitaire, un site propose – moyennant paiement – de greffer vos QR codes sur des cartes personnalisées. Une initiative qui pose cependant question sur le plan de la protection de vos données personnelles.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Des pass sanitaires en forme de cartes de jeu Pokemon, Squid Game ou encore Jurassic Park? C’est le concept d’un site récemment lancé, qui propose – contre 15 euros – de donner un peu de couleur à vos QR codes en les transformant en cartes personnalisées aux références pop-culture. L’idée, en apparence sympathique, pose question sur le plan de la protection de vos données personnelles, mais elle suscite déjà un grand engouement sur les réseaux sociaux.

« Est-ce que Macron peut s’asseoir à ma table et dire qu’il a un meilleur pass sanitaire que moi? », lançait jeudi dernier une jeune Tiktokeuse, dévoilant fièrement son pass sanitaire aux faux airs de carte Pokemon.

Sur cette petite carte fantaisie, le QR code qui lui sert de pass sanitaire (et lui permet d’accèder aux lieux de loisirs et de culture) se retrouve sous un petit personnage fictif bleu et rose appelé « Covidou ». « Est-ce que je n’ai pas plus de style qu’Inspecteur Gadget? », répète-t-elle dans sa vidéo face caméra, vues plus de 531.000 fois en 5 jours.

@vraiment.isa

Une réaction svp @emmanuelmacron @jbdjebb. J’ai dead ça non? 🕵️‍♀️ #pourtoi #fypシ #viral #gadget #pokemon

♬ son original – cam’

Des créateurs qui veulent rester anonymes

Derrière cette initiative, on retrouve un mystérieux site de vente en ligne nommé Alomora. Difficile d’en savoir beaucoup plus: aucune mention légale n’y figure, aucun responsable n’est identifié, aucune adresse postale n’est donnée. Contactés, les gestionnaires du site – qui souhaitent rester anonymes – affirment être « trois copains » âgés de 25 à 35 ans.

Ils disent que l’idée de ces cartes personnalisées est née au début du mois d’octobre: à ce moment-là, ils s’impriment « pour rire » des cartes Jurassic Park en guise de pass sanitaire. L’un des co-fondateurs du site affirme à BFMTV.com que depuis, lorsqu’il présente son sésame pour entrer au restaurant, au cinéma ou au musée, l’engouement est toujours le même. À chaque fois, les gens sont interpellés, rient, prennent des photos, et demandent comment s’en procurer un à leur tour.

Devant un tel enthousiasme, le groupe décide alors de « se mettre en ordre de marche » et de commercialiser au prix de 15 euros des QR codes revisités sous PVC, inspirés des références culturelles des années 1990 et 2000: le jeu vidéo japonais Pokémon, le film Jurassic Park de Steven Spielberg, mais aussi la nouvelle série coréenne de Netflix, Squid Game ou encore un semblant de badge du FBI.

En seulement quelques jours, le trio basé à Paris est opérationnel: ils achètent une imprimante spéciale PVC, conçoivent des dessins originaux et colorés avec l’aide d’un ami graphiste. Ils promettent ainsi aux amateurs de pop culture la création de leur carte personnalisée en l’espace de quelques heures, et son envoi en deux jours ouvrés.

Prudence sur le partage de vos données personnelles

Problème: pour obtenir votre pass sanitaire personnalisé, vous devez donc envoyer votre QR code – qui contient votre identité et des informations sur votre état de vaccination ou votre immunité. Or, comme nous l’expliquions dès mai dernier, les autorités sanitaires déconseillent fortement de partager les QR codes de pass sanitaire, pour éviter les fraudes ou les tentatives d’arnaque par mail, par exemple avec des messages personnalisés évoquant la vaccination.

À l’époque, l’officier de gendarmerie Matthieu Audibert conseillait notamment d' »éviter de mettre sur Twitter votre attestation de vaccination complète avec le QR code associé ».

Les concepteurs du site d’Alomora s’engagent eux à « effacer les QR codes reçus » une fois les cartes créées et envoyées à leur destinataire. « Alomora s’engage à supprimer ou archiver les données Client au terme d’une durée de 3 ans suivant le dernier achat, et les données Prospect au terme d’une durée de 3 ans suivant la dernière interaction », précise de son côté le site internet.

Cela n’arrête pas les internautes: depuis la création de leur site il y a une dizaine de jours, les trois jeunes gens à l’origine d’Alomora revendiquent déjà quelques centaines de commandes. Et face à la demande croissante, ils confient à BFMTV.com qu’ils planchent déjà sur de nouveaux design : si certains seront inspirés de Pokemon, de nouvelles références pop culture sont à prévoir.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz