Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 octobre 2021

Derrière le drame, voici un autre cas typique de désinformation médiatique.

Lorsque les forces de l’ordre et les médias britanniques ont refusé de divulguer le nom de l’agresseur, alors qu’il avait été appréhendé, qu’ils ont immédiatement déclaré que le « motif était inconnu », et ont insisté qu’il s’agissait « d’un citoyen britannique », nous avions là quelques indications qu’il s’agissait probablement du djihad, et que les médias cachaient la vérité.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Ce n’était encore qu’un tissu de soupçons. Dreuz n’a rien public, rien affirmé tant que nous n’avions pas de confirmations, mais nous avions raison.

Les médias veulent tellement faire accepter le multiculturalisme comme une chance – (la chance est qu’il permet de détruire la société bourgeoise chrétienne traditionnelle, conformément à l’objectif historique et constant du marxisme), que les journalistes sont prêts à toutes les dissimulations pour cacher les horreurs de cette folie migratoire.

Ils ont immédiatement arrêté le suspect

Si le tueur avait été un Britannique ethnique, ils n’auraient pas attendu un seul instant pour le nommer tout haut et très fort au journal télévisé du soir, avec sa photo d’homme bien blanc en gros plan. Et ils auraient indiqué qu’il appartient à un groupe extrémiste de droite ou néo-nazi.

Au lieu, ils ont attendu tard dans la nuit de vendredi à samedi, quand le cycle de l’information faiblit et que le public pense à son week-end, pour révéler qu’il s’agissait d’un nouvel acte de terrorisme. Ou devrais-je dire, un acte conforme aux préceptes de la religion mahométane : tuer des infidèles chrétiens et juifs, mais aussi, dans les pays musulmans, leurs coreligionnaires considérés comme pas assez pieux.

Un peu après minuit donc, le Times britannique annonce brièvement (1) : « Un homme de 25 ans est détenu après l’attaque frénétique d’un père de cinq enfants, que la police a déclarée terroriste. »

Le quotidien poursuit ainsi :

Un député conservateur poignardé à mort dans un local de circonscription a été victime d’une attaque terroriste islamiste présumée, a annoncé Scotland Yard.

Sir David Amess a été poignardé à plusieurs reprises à Leigh-on-Sea, dans l’Essex, et est mort dans l’église où il avait des rendez-vous avec ses électeurs.

Les ambulanciers ont lutté pendant plus d’une heure pour sauver la vie du député local sur le sol de l’église méthodiste de Belfairs à Leigh-on-Sea, dans l’Essex.

Le suspect, âgé de 25 ans et de nationalité britannique, a attaqué le député conservateur à plusieurs reprises. Il a poignardé l’homme politique puis n’a pas tenté de fuir la scène, selon des témoins, et a été arrêté sur place pour suspicion de meurtre. La police pense qu’il est musulman.

https://www.thetimes.co.uk/article/david-amess-mp-stabbed-multiple-times-at-constituency-surgery-in-southend-rrl7xl7lt

Désinformation jusqu’au bout du possible

Dreuz n’a pas été en mesure de vérifier de manière indépendante l’authenticité de ces images

Dans la nuit, quelques médias britanniques ajoutent :

Des agents antiterroristes ont perquisitionné à deux adresses de Londres en rapport avec l’attaque, a indiqué la police métropolitaine dans un communiqué publié peu après minuit.

Pourtant, ils ont immédiatement su que le suspect était d’origine africaine.

Après plusieurs heures, les médias britanniques ont déclaré que le suspect – qu’ils s’étaient empressés de qualifier de « citoyen britannique » afin d’induire en erreur les lecteurs les moins attentifs – était « d’apparence africaine » et l’ont identifié comme étant d’origine somalienne.

Son nom n’a pas été divulgué, et c’était désormais sans importance. Les médias avaient réussi – en trompant le public sans lui mentir, mais en insistant sur un élément secondaire – la nationalité britannique du terroriste – à repousser le moment fatal, le « moment Zemmour » dirait-on, si cela s’était produit en France.

Nous savions maintenant qu’il s’agissait d’une autre attaque de l’islam, d’un autre migrant, d’un autre résultat de cette folle immigration africaine qui a défiguré l’Europe.

On pouvait désormais lire ceci :

« L’agression mortelle au couteau à Leigh-on-Sea a été déclarée ce soir comme un incident terroriste », par le commissaire adjoint Dean Haydon, a annoncé le Met tard vendredi, ajoutant que « L’enquête préliminaire a révélé une motivation potentielle liée à l’extrémisme islamiste. »

Les rapports suggèrent que le Somalien a attendu calmement dans la file d’attente après s’être enregistré au cabinet de la circonscription avant de lancer son attaque, où il a fatalement poignardé l’élu, qui venait de marier sa fille une semaine plus tôt, de douze coups de couteau.

Protéger les migrants, éliminer les populistes

Sur Twitter, c’est du sort des Somaliens que s’inquiètent les anti-brexit :

« Prions pour toute la communauté somalienne qui doit faire face à tous ces abus racistes de la part de personnes qui utilisent la mort tragique de David Amess pour leur propre agenda raciste » peut-on lire dans un tweet qui résume ce que pensent les salles de rédaction – dont l’autre préoccupation est de combattre la réaction des populistes.

Samedi matin, 8 journaux sur 10 omettaient de mentionner l’origine somalienne du tueur. Car les frontières doivent rester ouvertes, l’immigration continuer son invasion, la « diversité » remplacer l’identité, et ceux qui la dénoncent être traînés dans la boue.

La mort de ce députés, les victimes du Bataclan, celles de l’attentat de Nice, celles de Norvège cette semaine, ce sont des dommages collatéraux, des détails sans importance, pour la gauche morale, pour les journalistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  • https://www.thetimes.co.uk/article/david-amess-mp-stabbed-multiple-times-at-constituency-surgery-in-southend-rrl7xl7lt

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

31
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz