Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 novembre 2021
Représentant Républicain d’Arizona Quang Nguyen

Deux Républicains de l’Arizona, un Vietnamien et un Roumain d’origine, dont les familles ont souffert dans les pays communistes, veulent que les écoles de l’État enseignent la réalité des horreurs de cette philosophie politique.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Ma première réaction en lisant la dépêche a été : “pourquoi avoir attendu si longtemps ?”. Ma seconde réaction : “c’est dans le monde entier que la réalité du communisme et du socialisme devrait être enseignée, afin que les élèves soient en possession de toutes les informations pour former un jugement indépendant, alors qu’aujourd’hui, ils subissent un bourrage de crâne.

Le représentant Républicain de l’État Quang Nguyen a annoncé mardi son intention de déposer un projet de loi visant à renforcer l’instruction civique et l’éducation civique pour les élèves de la maternelle à la terminale année en Arizona.

La famille de Nguyen, survivante du communiste au Vietnam

“C’est très personnel pour moi, en tant que personne qui a survécu à une guerre communiste”, a déclaré Nguyen.

“J’ai perdu des membres très proches de ma famille à cause de l’idéologie maléfique du communisme. Je sais ce que l’on ressent lorsqu’on perd une nation à cause du communisme et c’est pourquoi je ne veux pas que mes concitoyens de l’Arizona vivent un jour ce que j’ai vécu.

C’est à nous de veiller à ce que les générations futures aient une compréhension honnête de ce qu’est réellement le communisme et des horreurs qu’il a produites pour l’humanité. Sinon, cela risque de se répéter. Les victimes et les survivants du communisme méritent de faire entendre leur voix.”

La famille de Ben Toma a fui la Roumanie communiste

La famille du leader de la majorité à la Chambre des représentants, Ben Toma, a fui la Roumanie communiste. Toma, un Républicain de Peoria, co-parraine la législation avec Nguyen.

“Je crois en l’Amérique et en ses principes fondamentaux de liberté et de démocratie”, a-t-il déclaré. “Je crois également que nous avons l’obligation solennelle de préparer les étudiants d’aujourd’hui à devenir les leaders de demain.”

M. Toma a déclaré que le projet de législation renforcera les bases de l’éducation civique des élèves et leur permettra de comprendre ce qui rend l’Amérique exceptionnelle et comment elle s’oppose au communisme et au totalitarisme.

Le projet de loi de Nguyen exige que les normes académiques de l’État en matière d’études sociales soient remaniées pour inclure une discussion sur “les idéologies politiques qui entrent en conflit avec les principes de liberté et de démocratie essentiels aux principes fondateurs des États-Unis”.

Une législation similaire a été débattue à la fin de la session législative précédente en juin, mais n’a pas réussi à atteindre le bureau du gouverneur Doug Ducey.

Le représentant Daniel Hernandez, Démocrate de Tucson, a déclaré lors du précédent débat que le “nationalisme blanc” était une idéologie plus dangereuse que le communisme.

Nguyen a eu une réponse spontanée et sans détour :

“Les Blancs nationalistes n’ont pas noyé 250 000 Vietnamiens dans la mer de Chine méridionale”.

Je ne sais pas comment obtenir qu’un tel programme de sauvetage de la santé mentale de la race humaine puisse arriver à être enseigné dans les programmes scolaires de pays moins démocratiques que les Etats-Unis, mais je suis certain que si personne ne prend l’initiative et ne fait rien, ce ne sont pas les professeurs et les décideurs des programmes scolaires qui prendront l’initiative. Peut-être qu’en France, vous devriez prendre l’habitude de converser plus avec vos élus à l’Assemblée nationale et demander qu’ils s’engagent auprès de vous à déposer un projet de loi similaire en échange de vos voix aux prochaines élections de 2022 ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading