Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 novembre 2021

La mer Arctique a gelé tôt, piégeant 18 navires dans la glace près de la Russie. Les prédictions du réchauffement climatique ne se réalisent donc pas comme promis.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Des preuves commencent à converger avec l’idée que ce qui se passe avec le climat est lié à la production d’énergie solaire. Le Soleil est probablement entré dans le Grand Minimum Solaire moderne (2020-2053) de l’activité des taches solaires (1).

« Cela signifie qu’il y aura une réduction significative du champ magnétique et de l’activité solaire, comme pendant le minimum de Maunder, ce qui entraînera une réduction notable de la température terrestre », affirme Leslie Eastman, professionnelle de la santé et de la sécurité environnementales, et rédactrice scientifique et technique.

https://legalinsurrection.com/2021/11/arctic-sea-freezes-early-trapping-18-ships-in-ice-near-russia/


Cette théorie s’aligne mieux avec le froid record dans l’Antarctique ainsi qu’avec le gel précoce dans l’Arctique qui vient de bloquer 18 navires (2).

Le Times rapportait ceci la semaine dernière :

Au moins 18 navires sont bloqués dans la glace de mer arctique au large de la Russie après qu’un gel précoce inattendu a pris les compagnies maritimes par surprise. Certains pourraient rester bloqués pendant des mois en attendant que des brise-glace les rejoignent.

Ces dernières années, le réchauffement climatique a permis aux navires de traverser certaines parties de la route maritime du nord de la Russie en novembre sans l’aide de brise-glace. Les armateurs avaient supposé que ce mois-ci ne serait pas différent.

Or, selon le Barents Sea Observer, un site d’information norvégien, de la glace d’une épaisseur pouvant atteindre 30 cm s’est déjà formée dans la majeure partie de la mer de Laptev et de la mer de Sibérie orientale.

La situation critique des navires, qui sont bloqués à cinq endroits différents, suscitera des inquiétudes à Moscou, où le Kremlin a investi massivement dans la route maritime du Nord, le changement climatique ouvrant le passage maritime entre l’Europe et l’Asie.

https://www.thetimes.co.uk/article/early-arctic-sea-freeze-traps-18-ships-in-ice-near-russia-c93lz7fkx

D’autre part, de nouvelles preuves montrent que l’Arctique se réchauffe, non pas à cause du dioxyde de carbone, mais en raison d’un processus appelé « Atlantification » (3).

Les nouvelles recherches mettent en évidence la connexion entre l’Atlantique Nord et l’Arctique entre le Groenland et le Svalbard, une région connue sous le nom de détroit de Fram, où les eaux plus chaudes et plus salées du sud se sont régulièrement infiltrées dans les eaux du nord.

« La détermination de la date exacte du début de l’atlantisation de l’Arctique peut nous donner des indices importants sur les mécanismes exacts de ce phénomène », a déclaré Francesco Muschitiello, co-auteur de l’étude.

Une chronologie plus précise du réchauffement de l’Arctique permettra également aux scientifiques de comparer l’histoire du changement climatique dans l’Arctique aux changements dans le volcanisme, l’activité solaire, l’eau douce, les gaz à effet de serre, les aérosols, etc.

Il est clair que les « experts » sont déroutés par le climat mais qu’ils ne le disent pas trop : entre la fierté, l’amour propre, la honte de s’être trompé après avoir affiché une assurance inébranlable, et surtout la pression internationale des dirigeants politiques qui utilisent le réchauffement comme moyen de soumettre les populations à un mode de vie imposé par une minorité, sans oublier le prétexte à taxer, les scientifiques se taisent.

Il faut donc se précipiter pour imposer des remèdes qui ne fonctionneront probablement pas, mais qui sont certains de nuire aux économies occidentales, d’abaisser le niveau de vie, de gonfler les effectifs et remplir les poches des bureaucrates, et coïncidence, c’est exactement le programme marxiste de destruction du capitalisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://watchers.news/2020/09/02/zharkova-study-modern-grand-solar-minimum-2020-2053/
  2. https://www.thetimes.co.uk/article/early-arctic-sea-freeze-traps-18-ships-in-ice-near-russia-c93lz7fkx
  3. https://www.upi.com/Science_News/2021/11/24/arctic-warming-atlantification/2141637764455/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz