Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 décembre 2021

Des chameaux transsexuels ? Pire que ça. Les autorités saoudiennes ont pris la plus grande mesure de répression possible à l’encontre des candidats au concours de beauté.

Des chameaux qui ont reçu des injections de Botox et d’autres retouches artificielles, a rapporté mercredi l’agence de presse publique Saudi Press Agency, soit plus de 40 chameaux, ont été disqualifiés du concours de beauté.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Le populaire festival du chameau du roi Abdulaziz d’Arabie saoudite, qui a débuté au début du mois, invite les éleveurs des plus beaux chameaux à concourir pour quelque 66 millions de dollars de prix. Les injections de Botox, les liftings et autres modifications cosmétiques visant à rendre les chameaux plus attrayants sont strictement interdits. Les jurés décident du gagnant en fonction de la forme de la tête, du cou, de la bosse, de la robe et des postures des chameaux.

Les juges du festival, qui se déroule pendant un mois dans le désert au nord-est de la capitale saoudienne, Riyad, renforcent leurs mesures de répression à l’encontre des chameaux artificiellement améliorés, a rapporté l’agence de presse officielle, en utilisant une technologie « spécialisée et avancée » pour détecter les manipulations.

Cette année, les autorités ont découvert que des dizaines d’éleveurs avaient étiré les lèvres et le nez de chameaux, utilisé des hormones pour stimuler les muscles des animaux, injecté du Botox dans la tête et les lèvres des chameaux pour les agrandir, gonflé des parties du corps avec des élastiques et utilisé des produits de remplissage pour détendre leur visage.

« Le club tient à mettre fin à tous les actes de manipulation et de tromperie dans l’embellissement des chameaux », indique le rapport de l’APS, ajoutant que les organisateurs « infligeront des sanctions strictes aux manipulateurs. »

Le concours de beauté de chameaux est au cœur de l’immense carnaval, qui comprend également des courses de chameaux, des ventes et d’autres festivités mettant généralement en vedette des milliers de dromadaires. Cette manifestation vise à préserver le rôle du chameau dans la tradition et le patrimoine bédouins du royaume.

L’élevage de chameaux est une industrie de plusieurs millions de dollars et des événements similaires ont lieu dans toute la région.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : https://www.india.com/viral/viral-news-saudi-arabia-camel-beauty-contest-40-camels-banned-botox-scandal-facelifts-66-million-prize-5130567/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex