Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 décembre 2021
Au secours, ils sont fous :  la Suède implante des puces « passeport vert » sous la peau des citoyens

Ce n’est pas une théorie conspirationniste mais une réalité. Après que l’État a annoncé de nouvelles restrictions suite à l’apparition de la variante Omicron, de nombreux citoyens ont demandé à remplacer le passeport vert de l’application par un passeport implanté dans leur corps.



Les citoyens suédois ont récemment commencé à prendre rendez-vous pour un type de vaccin d’un genre nouveau : celui qui injecte une minuscule puce qui sert de passeport vert, leur permettant de se promener à l’extérieur et d’entrer dans des espaces confinés rapidement, au lieu de sortir leur smartphone et d’aller fouiller dans leur application. Et ce, après que le gouvernement ait imposé au début du mois de nouvelles restrictions dans le pays, exigeant un passeport vert à l’entrée de tout événement auquel participent plus de 100 personnes.

Les puces, développées par la société suédoise Epicenter, sont implantées sous la peau, entre le pouce et l’index de la main choisie par l’utilisateur, et ont la taille d’un grain de riz.

Elles sont basées sur la technologie de communication RFID, qui repose sur le fait que des appareils comme les smartphones compatibles NFC, qui est une sous-technologie de ce type, peuvent lire ces puces en lançant des ondes radio qui activent les puces et les amènent à émettre des informations pour l’authentification.

Selon Hans Shodal, directeur de l’innovation de la société, le passeport vert n’est pas la seule utilisation de ces puces :

« La technologie des implants peut être utilisée pour un large éventail d’usages, mais pour le moment, il est préférable de les utiliser pour les passeports Corona », a-t-il naïvement déclaré.

Environ 6 000 Suédois se sont déjà fait implanter des puces sous la peau ces dernières années, indépendamment de Corona et du passeport vert, selon Moa Petersen, chercheur en culture numérique.

Il s’agit de puces qui remplacent les cartes d’identité numériques, les clés de maison et de voiture, les cartes de crédit et même les cartes de style « multi-lignes ». La Compagnie nationale des chemins de fer a même reconnu ces puces comme moyen de paiement pour les voyages en 2017.

Ajoutons pour une meilleure compréhension, que la Suède est un des pays les moins corrompus au monde, et que les citoyens ont à la fois une grande confiance et une très haute opinion de leur gouvernement. Mais tout de même…

Les hackers se frottent les mains.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex