Publié par Gaia - Dreuz le 9 décembre 2021

Source : Msn

Estimant que les textes de l’artiste suédoise Anna von Hausswolff sont «blasphématoires», une soixantaine de fidèles ont bloqué les portes de son concert, mardi soir, à Nantes.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







L’artiste chanteuse et organiste Anna von Hausswolff, qui aurait dû donner un concert mardi soir à Nantes, n’a finalement pas pu rencontrer son public. Un groupe de catholiques intégristes, jugeant les textes de la Suédoise «satanistes et blasphématoires», ont empêché la tenue de l’événement à l’église Notre-Dame du Bon Port.

En cause notamment, dans l’une de ses chansons, l’auteure-compositrice de post-metal et rock expérimental évoque l’addiction à la drogue et dit métaphoriquement avoir « fait l’amour avec le diable ».

La censure de ce concert, organisé par un centre culturel, a été vivement dénoncée par des élus de la ville.« Rien n’autorisait l’expression d’une telle censure. Ce n’est pas notre conception d’un projet de société fondé sur le dialogue et l’ouverture culturelle », a tweeté Bassem Asseh, premier adjoint à la mairie de Nantes.

Selon Ouest France, la soixantaine de fidèles ont bloqué l’entrée aux quelques 370 spectateurs, tout en chantant « Sainte Marie mère de Dieu, priez pour nous pauvre pécheur ».

Cette manifestation a provoqué la colère des autorités qui dénoncent une « lamentable atteinte à l’expression culturelle ». « Quelques intégristes ont donc réussi à empêcher un concert. Cela nous renforce dans l’idée que face à l’obscurantisme, nous avons plus que jamais besoin de la lumière des arts et de la culture », a réagi Aymeric Seassau, adjoint à la Culture.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous