Publié par Bernard Martoia le 4 décembre 2021

Son discours fera date dans l’histoire de France, comme celui du général de Gaulle à la radio de Londres le 18 juin 1940. « Il ne s’agit plus de réformer mais de sauver la France, » a-t-il martelé non sans raison.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Le déchaînement de haine et de calomnie qui s’abat sur ce candidat hors-système va redoubler. Aura-t-il le cuir assez dur pour encaisser ce pandémonium ? Rendra-t-il coup pour coup à ses ennemis jurés ?

Son discours mordant indique qu’il est prêt à se battre comme un gladiateur dans l’arène tandis que ses ennemis restent à l’abri dans les gradins.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Les gens courageux et stoïques ne sont pas légion. Pour un Jean Moulin, il y a mille pleutres, couards, dégonflés, froussards, lâches et veules. La Bible regorge d’exemples. Le plus célèbre est un certain Jésus de Nazareth qui dit à son apôtre Pierre : « Je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois ! »

Malgré la présence d’un micro rappelant les années sombres de la Seconde Guerre mondiale, Zemmour n’a pas un accent churchillien mais plutôt rooseveltien. Il semble avoir l’étoffe de Théodore Roosevelt, le président des Etats-Unis de 1901 à 1909.

Le 23 mars 1910, Théodore Roosevelt vint délivrer à la Sorbonne un discours qui fit date : l’homme dans l’arène. Voici le passage saillant de son discours.


Ce n’est pas la critique qui compte ; comme d’expliquer pourquoi l’homme fort est tombé ou pourquoi certains prétendent qu’ils auraient pu mieux agir s’ils avaient été à sa place. Le crédit revient toujours à l’homme dans l’arène dont le visage est couvert de poussière, de sueur et de sang qui lutte vaillamment, qui connaît le grand enthousiasme, la grande dévotion de se consacrer à une noble cause, qui connaîtra dans le meilleur des cas, le triomphe d’avoir achevé quelque chose de grand ou qui, s’il échoue, gardera toute sa vie le sentiment d’avoir osé, de telle sorte que sa place ne sera jamais parmi les esprits timorés qui ne connaissent ni victoire ni défaite.

Ce passage du discours à la Sorbonne figure dans les pages 251 et 252 du troisième tome de Théodore Roosevelt, La Présidence Impériale* de Bernard Martoia.

Je voterai pour Zemmour non pas par conviction mais par réalisme. Il défend la république laïque et le dirigisme économique que j’exècre. Mais c’est le seul candidat qui défend la thèse de Samuel Huntington concernant le choc des civilisations. Quatorze siècles d’histoire montrent que l’Islam est incompatible avec notre société judéo-chrétienne. Mais les progressistes, qui ne connaissent ni l’histoire ni la bible, pensent le contraire.

La musique d’accompagnement, un passage de la septième symphonie de Ludwig von Beethoven, sonne la charge contre un système politique vermoulu auquel se cramponne la nomenklatura. L’élection de 2022 est sans doute la dernière chance de sauver la France. Mais les progressistes et tous ceux qui ont le cerveau lessivé par la propagande mondialiste suivent docilement le mauvais berger de l’Elysée. Pauvre France !

PS La vidéo de son magnifique discours vient d’être censurée par Youtube [NDLR Dreuz en a conservé une copie, qui sera publiée ce week-end]. Si la France n’est pas un régime despotique, qu’est-ce donc ? Dans un régime despotique règnent l’arbitraire et l’autoritarisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz