Publié par Bernard Martoia le 23 décembre 2021
Klaus Schwab, cet ami qui vous veut du bien

Vous vous êtes rassemblés en grand nombre, sur cette place de Turin, pour manifester votre opposition à l’instauration d’une tyrannie mondialiste.

Malgré le silence des médias, des millions de citoyens de toutes les nations ont crié leur non! Non à la folie pandémique, non aux confinements, non aux couvre-feux, non à l’imposition de vaccins, non aux passeports sanitaires, non aux diverses formes de chantage du pouvoir totalitaire !

Ce pouvoir de l’ombre se révèle intrinsèquement mauvais, animé par une idéologie satanique et mû par des desseins criminels. Ce pouvoir déclare avoir rompu le contrat social. Il nous considère non pas comme des citoyens mais comme des esclaves d’une dictature sanitaire et qui, demain, sera aussi écologique. [L’analogie flagrante avec le régime nazi en Allemagne a été démontrée par la rescapée de l’holocauste Vera Sharav dans une vidéo à voir absolument 1]

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Ces oligarques, que personne n’a élu, doivent leur nomination à l’élite mondialiste qui les utilise comme des exécutants cyniques pour une transition rapide vers le transhumanisme. [Francis Fukuyama, l’archange de la mondialisation progressiste, a pourtant déclaré qu’il s’agit de l’idée la plus dangereuse du monde]

Dans les documents sur l’Agenda 2030 que l’on trouve sur le site du Forum économique mondial de Davos, on peut lire ceci : « Je ne possède rien, je n’ai pas de vie privée, et la vie n’a jamais été aussi belle. »

Dans le plan promu par Klaus Schwab (2), la propriété privée sera abolie et remplacée par un revenu universel. Cela permettra aux gens de louer une maison, de survivre et d’acheter ce que l’élite a décidé de leur vendre, peut-être même la lumière du soleil et l’air qu’ils respirent.

[Eugen, le père de Karl Schwab, était un collaborateur nazi. Son usine Escher-Wyss à Ravensburg en Bavière, fabriquait les hélices des centrifugeuses de la centrale hydraulique de Norsk Hydro en Norvège où était enrichie l’eau lourde pour la fabrication de la bombe nucléaire au plutonium des Nazis. Aucun journaliste, aucune télévision ne parle du lourd passé du fils. Karl Schwab a aidé le régime d’Apartheid de l’Afrique du Sud à fabriquer la bombe atomique. Tel père, tel fils !]

Il ne s’agit pas d’une utopie. C’est exactement ce qu’ils préparent. Ce n’est pas une coïncidence si nous entendons parler de la révision du cadastre et de la restructuration des biens immobiliers. D’abord, ils nous incitent à nous endetter avec le mirage de restaurer notre maison. Ensuite, les banques la saisiront et nous la loueront.

Il en va de même pour le travail. On nous dit que nous pouvons travailler si nous avons le passeport sanitaire. C’est une aberration juridique pour nous contrôler, tracer tous nos mouvements et décider si, où et quand nous pouvons sortir et rentrer à la maison. [Google Map est une arme digitale binaire sur un téléphone portable]

L’Agenda 2030 comprend aussi la monnaie électronique, avec l’obligation d’acheter et de vendre avec une carte liée au passeport sanitaire.

L’urgence sanitaire et l’urgence écologique légitiment les détenteurs du pouvoir à créer un système d’évaluation de nos comportements, tel qu’il est déjà en vigueur en Chine et en Australie. [la carotte et le bâton pour les nuls qui se complaisent dans leur crasse ignorance du danger]

Chacun d’entre nous aura une notation. Si quelqu’un n’est pas vacciné, s’il mange trop de viande, s’il fume ou s’il n’utilise pas de voiture électrique, il verra ses points réduits. La sanction sera immédiate. Il ne pourra pas utiliser certains services, comme voyager en avion ou en train. Il devra payer ses propres soins médicaux. [Le gouvernement français interdit déjà l’accès aux soins hospitaliers pour les non vaccinés alors qu’ils ont cotisé toute leur vie pour la sécurité sociale qu’on leur impose] Il se résignera à manger des cafards et des vers de terre pour regagner les points perdus.

Il ne s’agit pas d’une théorie du complot mais de faits qui se produisent déjà. Les médias vantent l’utilité d’une puce sous-cutanée qui simplifiera tout, en combinant le passeport sanitaire, la carte d’identité, la carte de crédit et le dossier fiscal. [Le gouvernement suédois dispense déjà la puce à la demande de citoyens impatients de parvenir à l’ère du transhumanisme]

Mais si, aujourd’hui, il est possible de nous empêcher de travailler simplement parce que nous ne nous soumettons pas à une règle illégitime, discriminatoire et oppressive, qu’est-ce qui empêchera ces tyrans de décider qu’un jour nous ne pourrons plus aller au restaurant ou au travail si nous avons participé à une manifestation non autorisée, ou si nous avons écrit sur les médias sociaux en faveur de traitements contre le coronavirus ou en faveur des gens qui protestent contre la violation de leurs droits ? [La Chine est le modèle des oligarques de la Silicon Valley]

Qu’est-ce qui les empêchera d’appuyer sur un bouton pour nous empêcher d’utiliser notre argent, uniquement parce que nous ne sommes pas inscrits dans un certain parti politique ou parce que nous n’avons pas vénéré la Terre Mère [Gaia], l’idole de la secte verte vénérée par Bergoglio ? [le pape François]

[Hans Fallada, le nom de plume de Rudolf Ditzen, a expliqué dans son livre Jeder stirbt für sich allein (Seul à Berlin) comment la pression était énorme pour que tous les citoyens allemands adhèrent au parti socialiste-national des travailleurs allemands, plus connu du grand public sous le sobriquet de nazi qui efface ainsi toute référence au socialisme. Die Nationalsozialistiche Deutsche Arbeiterpartei (NSDAP) n’était pas un parti d’extrême-droite mais un parti d’extrême-gauche. La propagande communiste fait croire le contraire au public depuis le procès à Nuremberg des dirigeants du NSDAP]

Ils veulent nous priver de nos moyens de subsistance, nous forcer à être ce que nous ne voulons pas être, à vivre comme nous ne voulons pas vivre, et à croire en des choses que nous considérons comme une hérésie.

« Vous devez être inclusifs », nous disent-ils. Mais ils nous discriminent parce que nous voulons rester sains d’esprit, parce que nous considérons comme normal que la famille soit composée d’un homme et d’une femme, parce que nous voulons préserver l’innocence de nos enfants [la pornographie s’étale sur la toile], parce que nous ne voulons pas tuer les enfants dans le ventre de leur mère [l’avortement prolongé au neuvième mois de grossesse], les personnes âgées [Rivotril] et les malades dans leur lit d’hôpital. [La justice française a ordonné des arrêts de l’assistance respiratoire aux comateux]

Le mensonge règne partout !

Vous en avez fait l’amère expérience en voyant avec quelle effronterie les chaînes de télévision ont fait la propagande de la pandémie en disant qu’il s’agit d’un fléau pour l’humanité alors que l’espérance de vie reste inchangée. Elles ont censuré toute voix discordante. [Les plus grands professeurs de médicine, comme Didier Raoult ou Christian Perronne, sont traités de charlatans, mais les gens dont le cerveau est lessivé par la propagande le croient fermement]

Aujourd’hui, ceux qui ne sont pas d’accord sont non seulement tournés en dérision mais criminalisés. Soit ils sont désignés comme des ennemis publics [comme le candidat Eric Zemmour à l’élection présidentielle en France], soit ils sont considérés comme des fous à qui il faudrait imposer un traitement psychiatrique. [C’était le traitement dévolu aux dissidents dans l’ex Union Soviétique. Qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre]

Ce sont les mêmes moyens employés par n’importe quel régime totalitaire pour éliminer un adversaire politique ou religieux. Tout se répète, sous nos yeux, mais de manière plus subtile qu’avant. Ceux qui s’inclinent devant la tyrannie [les seconds couteaux à la solde des laboratoires pharmaceutiques] sont loués sur les chaînes de télévision et pointés comme une référence faisant autorité.

Notre protestation ne doit pas s’arrêter à la considération du passeport sanitaire, aussi illégitime et discriminatoire soit-il, mais doit s’étendre à l’ensemble de la menace qui pèse sur nous. Il faut identifier leurs objectifs et dénoncer les complices et les idiots utiles de l’idéologie mondialiste. Si nous ne comprenons pas la menace qui pèse sur nous, en nous limitant à protester contre un seul détail – même s’il est flagrant – de l’ensemble du projet [le transhumanisme], nous ne serons pas en mesure d’opposer une résistance forte et courageuse.

La résistance à la tyrannie devrait se fonder non pas sur la simple demande de plus de libertés – aussi légitimes soient-elles – mais plutôt sur la fière revendication du respect de notre identité nationale, de notre culture gréco-romaine, de notre civilisation judéo-chrétienne qui a fait la grandeur de l’Italie et de nos pères, des plus humbles aux plus exaltés.

Nous ne possédons ni les milliards de George Soros et de Bill Gates, ni de fondations philanthropiques. Nous ne soudoyons pas les politiciens pour en faire des alliés comme le font nos ennemis jurés. Nous n’avons ni chaînes de télévision ni réseaux sociaux pour partager nos idées. Nous ne sommes pas organisés comme nos ennemis. [Karl Schwab, le grand architecte de la grande réinitialisation, la prépare méthodiquement depuis la création de sa fondation à Davos en 1971] Nous ne distillons ni la terreur de la pandémie ni la menace du réchauffement anthropique comme le font les idiots utiles sur les chaînes de télévision. Mais nous manifestons publiquement et courageusement dans la rue contre la tyrannie de la gauche mondialiste.

Par Carlo Maria Viganò, archevêque et nonce apostolique, à Turin le 15 octobre 2021

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

Sources :

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz