Publié par Bernard Martoia le 3 décembre 2021

Prévu à l’origine, pour être une église qui abriterait la châsse de Sainte Geneviève, laquelle sauva Paris à deux reprises, ce monument, à peine achevé, fut prestement récupéré par les Jacobins pour le transformer en temple voué au culte des grands hommes. C’était un geste fort pour asseoir la légitimité de cette première république (1792-1804).

La tradition veut que chaque président de la république choisisse un personnage illustre pour remplir le Panthéon. Quelques familles ou descendants s’opposent au sacrilège de déterrer leurs défunts pour emplir ce temple de la franc-maçonnerie qui ne dit pas son nom. Le corps de Joséphine Baker est resté au cimetière de Monaco. C’est très bien ainsi. Laissez-la reposer en paix face à la mer ! Mais cela n’a pas empêché notre président de « panthéoniser » la chanteuse américaine en remplissant son cercueil de terre. Le ridicule ne tue pas en Macronie.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

La république en perdition de valeurs a recours à cet artifice pour garder la flamme qui vacille. Mais quiconque s’aventurant au delà du rez-de-chaussée de ce temple païen trouvera la visite dans la crypte souterraine à la fois morbide et glaciale. On n’a qu’une envie, c’est de fuir ce lieu encensé par les républicains.

C’est tout le contraire de la magnifique chapelle royale Saint-Louis à Dreux, baignée par la lumière du soleil, où reposent les catafalques de la branche de la famille d’Orléans. Je garde un souvenir impérissable de ce lieu sacré sur la colline boisée de cèdres.

Mais comment pourrait-il en être autrement alors que les Français ne croient plus en Dieu ? Il faut bien leur offrir un succédané car l’homme ne peut vivre sans une part de mysticisme et de sacré. Joséphine Baker vaut bien cette commémoration grandiloquente.

Pauvre France !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz