Publié par Drieu Godefridi le 18 décembre 2021

Passionnant débat que celui sur les vaccins contre le COVID.

Jamais un virus, jamais des vaccins n’ont été si étroitement guettés, observés, analysés et disséqués que le virus de Wuhan, Chine et les vaccins contre le COVID.

Le problème est qu’un grand nombre de nos concitoyens refusent ces analyses, pour se contenter de colporter rumeurs et captures d’écran visant à valider leurs préjugés.



Circulent beaucoup ces jours-ci des captures d’écran de documents ‘que PFIZER nous cache !!!’ (sic) et notamment celle-ci :

Ce lisant (quand il comprend l’anglais), le demeuré complotiste conclut que 0,3% des gens qui ont pris le vaccin PFIZER font un thrombose.

Ce qui veut dire qu’à supposer qu’un milliard de doses PFIZER ont été administrées eh bien ça fait tout simplement trois millions de thromboses, une hécatombe, quasiment un génocide.

Pourtant une simple règle de trois montre que si c’est 0,3%=151, alors le total initial est 50333. Donc ce n’est pas 0.3% des gens vaccinés, c’est 0.3% de la ‘database’ considérée, probablement celle des ‘effets adverses’ (car bien sûr les captures d’écran circulées le sont sans la moindre légende ni source).

Rapportés au nombre de vaccinés, le nombre de 151 est infinitésimal. Ce qui signifie que ce document dit exactement le contraire du sens que lui prête le demeuré complotiste. 

Le débat virus/vaccins est trop intéressant pour l’aborder avec des émotions.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Drieu Godefridi pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex