Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 décembre 2021
Le rédacteur en chef du Lancet avoue avoir publié une Fake News sur le coronavirus

Le rédacteur en chef du magazine médical The Lancet avoue avoir publié une fausse information sur l’origine du coronavirus.



Il a admis devant le Parlement britannique que la politique américano-chinoise a influencé la décision du magazine de publier une lettre, en 2020, qui qualifiait la théorie selon laquelle le coronavirus est parti du laboratoire de Wuhan de « théorie du complot ». Ce n’était pas le cas.

Tous les médias ont repris en chœur et écrit que c’était une théorie du complot – le métier de journaliste a disparu, et vérifier les faits ne les intéresse plus lorsque l’histoire qu’ils rapportent sert leur objectif, qui est d’influencer l’opinion des gens.

Il a reconnu qu’il n’y a en réalité « aucune preuve dans un sens ou dans l’autre » – ce que Dreuz affirme depuis maintenant près de deux ans.

Dans ses explications, ci-dessous, il montre qu’il est tombé dans le même travers que l’ensemble de la presse : il explique qu’il n’était pas intéressé à rapporter les faits, mais à protéger les gens contre la droite, à agir comme redresseur de torts. Il était inquiet de la montée du sentiment anti-chinois et anti-asiatique et voulait le corriger, de la même manière que les journalistes sont inquiets du sentiment anti-immigration et anti-musulman et veulent le censurer pour le faire disparaître.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex