Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 décembre 2021

Excellente nouvelle, qui contredit les médias oiseaux de mauvaise augure.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé qu’elle n’avait encore reçu aucune notification de décès dus à la nouvelle souche sud-africaine omicron, alors que des cas d’infection par la souche omicron ont déjà été signalés par 38 pays.

En Afrique du Sud, la souche omicron se propage deux fois plus vite que la souche delta, qui était jusqu’à présent la plus infectieuse des variantes du coronavirus, et la recrudescence des réinfections due à la propagation de la nouvelle souche inquiète particulièrement les médecins.

Cependant, même les données sont encore insuffisantes pour tirer des conclusions scientifiquement fondées sur les propriétés de l’omicron, rien n’indique que la nouvelle souche soit liée à une forte augmentation de l’incidence en Europe et dans d’autres pays du monde, à l’exception de l’Afrique du Sud.

L’OMS prévient qu’il n’y aura pas de réponses aux principales questions pendant plusieurs semaines.

On se souvient que le professeur Raoult a avancé la thèse il y a quelques temps que selon lui, le coronavirus se terminerait par lui-même car chaque variant devient moins dangereux que le précédent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz