Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 décembre 2021

Source : Deseret

Le rhume et le variante omicron peuvent produire des symptômes similaires. Voici comment faire la différence.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







La variante omicron du coronavirus est devenue la souche dominante aux États-Unis, et au même moment, paf, la grippe et le rhume sévissent. Le premier, on connaît : un grog, un gros pull, et c’est reparti. L’autre, c’est plus compliqué, que vous soyez vacciné ou pas.

Alors, comment faire la différence entre les deux ?

Le Dr Lisa Barrett, spécialiste des maladies infectieuses à l’université Dalhousie de Halifax, a déclaré à Yahoo News qu’elle avait une bonne et une mauvaise nouvelle pour nous :

La mauvaise nouvelle est qu’il n’est pas facile de distinguer les symptômes de la variante omicron du rhume.

La bonne nouvelle est qu’il existe tout de même une sorte de moyen de les distinguer : le COVID-19 cause une perte de l’odorat. Hélas, ce n’est pas un outil assez fiable pour différencier les deux, on peut aussi perdre l’odorat avec un rhume, mais dans une proportion moindre.

C’est pourquoi l’autodiagnostic n’est pas une option sûre pour savoir si vous avez le COVID-19 ou la crève.

La bonne solution ? Faire un test COVID-19. C’est le meilleur moyen de déterminer si vous êtes infecté par la variante omicron. Même si tous les tests ne sont pas 100% fiables, et même si le moment où vous avez attrapé cette saleté chinoise est si proche du test, qu’il donne un mauvais résultat. A défaut de mieux, c’est bien mieux que rien.

Pourquoi la variante omicron ressemble-t-elle davantage au rhume ? Probablement en raison d’une mutation – à partir d’un bout de matériel génétique que l’on trouve normalement dans le rhume, rapporte Reuters.

Les chercheurs – qui ont publié une étude début décembre sur OSF Preprints à ce sujet – ont constaté que la variante omicron et le rhume ont des constitutions génétiques similaires, ce qui rend les symptômes également similaires.

On n’est pas sorti de l’auberge : il y a 25 lettres dans l’alphabet grec (moins 2 éliminées), et je suis absolument convaincu que le virus chinois ne nous fera pas l’affront de dépasser les 23 mutations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous